Publié le 15.11.2017 • Mis à jour le 16.11.2017

Il y a 50 ans Popularum Progressio mobilisait l’Eglise catholique autour de la question sociale mondiale

Venez participer à une table ronde pour mieux comprendre les bouleversements provoqués, en 1967, par l’encyclique Popularum Progressio (le développement des peuples) et les nombreux engagements qu’elle a suscités, dans l’Église et au-delà.

50 ans de popularum progressio : quel impact dans l’Eglise et l’action sociale ? (table-ronde) Mercredi 22 novembre 2017 19:30-21:30 75007 PARIS

Maison de la Conférence des évêques de France
58 avenue de Breteuil, 75007 Paris

Il y a 50 ans, le pape Paul VI adressait au monde son encyclique Populorum Progressio (le développement des peuples) :

Les peuples de la faim interpellent aujourd’hui de façon dramatique les peuples de l’opulence. L’Eglise tressaille devant ce cri d’angoisse et appelle chacun à répondre avec amour à l’appel de son frère.

La parution de ce texte fut une date importante dans l’Église et au-delà, mettant en route un grand nombre de femmes et d’hommes ayant à cœur une question sociale désormais qualifiée de mondiale. De ce texte sont nés le réseau « Justice et Paix » et plusieurs associations catholiques de développement.

Le CCFD-Terre Solidaire s’est particulièrement inspiré de ce texte pour bâtir les fondements de son action. Lire aussi "50 ans d’histoire dans l’Église : articuler foi et engagement"

Un rencontre pour fêter cet anniversaire

En partenariat avec la fondation Jean Rodhain, le CCFD-Terre Solidaire, la DCC, Justice et Paix, Pax Christi, le Réseau international pour une économie humaine, le Secours catholique, le Service « Famille et Société » de la Conférence des évêques de France et le Service national de la mission universelle de l’Église, le Ceras convient à une rencontre, à la Conférence des évêques de France, pour fêter cet anniversaire.
La table ronde, animée par Jean Merckaert, rédacteur en chef de la Revue Projet, reviendra sur les enjeux et l’actualité de l’encyclique, en présence de :

  • Guy Aurenche  : avocat, ancien président de la Fédération internationale de l’action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Fiacat), des Amis de la Vie et du CCFD-Terre Solidaire.
  • Sylvie Bukhari-de Pontual  : doyenne honoraire de la Faculté de sciences sociales et économiques de l’Institut catholique de Paris, membre de « Justice et Paix », ancienne présidente de la Fédération internationale de l’action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Fiacat), présidente du CCFD-Terre Solidaire.
  • Xavier Ricard Lanata : ethnologue, philosophe et écrivain, auteur de Blanche est la Terre, Le Seuil (2017).
Vous pouvez vous inscrire en ligne

S’informer

6 August 2018

Vidéo : Promouvoir une « culture de la rencontre », au service de la paix

Dans un monde marqué par les tensions et les conflits, le Pape François prône une culture de la rencontre. Dans une émission spéciale, la (...)

22 June 2018

Etats-Unis : une politique migratoire inhumaine (communiqué de la CIDSE)

La CIDSE (Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité), dont le CCFD-Terre Solidaire est membre, est une alliance (...)

12 janvier 2018

Les enjeux de la visite du pape au Pérou et en Amazonie

Du 18 au 21 janvier 2018, le pape François se rendra au Pérou. Une visite importante dans ce pays très inégalitaire, qui a aussi donné (...)

Nos projets

4 mars 2015

Mgr Blaquart, accompagnateur du CCFD-Terre solidaire, en visite au Nicaragua

Il y a un an Mgr Blaquart était élu par les évêques de France président du Conseil national de la solidarité, et à ce titre évêque (...)

2 février 2015

Un projet de gouvernance minière pour Madagascar

Améliorer la gouvernance dans l’exploitation des mines, gérer les recettes de manière plus transparente et veiller à ce qu’elles servent au (...)

22 janvier 2015

Mozambique : programme d’aide aux migrants et réfugiés

La Commission épiscopale pour les migrants, les réfugiés et les personnes déplacées du Mozamique (Cemirde), partenaire du CCFD-Terre (...)