Publié le 25.01.2019 • Mis à jour le 25.01.2019

Une journée d’échanges à Lyon pour mieux comprendre la situation en RDC après les élections

Forum réfugiés-Cosi, l’Institut des droits de l’Homme de Lyon et le Réseau France Afrique centrale organisent le le jeudi 7 février à Villeurbanne une journée d’échanges sur la RDC. Au programme : la situation politique, les conséquences humanitaires et sécuritaires, et la question de la demande d’asile en France.

Conférence Invitation journée d’échanges "RDC : les enjeux du contexte post-électoral" Jeudi 7 février 09:00-17:30 VILLEURBANNE 69

IRA de Lyon, Parc de l’Europe Jean Monnet, 69616 Villeurbanne

Tram T1 ou T4 arrêt « Le Tonkin » / Métro A ou B arrêt « Charpennes »

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Inscription obligatoire avant le 6 février.

Pour s’inscrire

Un contexte post-électoral

La République démocratique du Congo a connu, entre la fin du mandat du président Kabila en décembre 2016 et les élections du 30 décembre 2018, une période marquée par de fortes tensions politiques.
La situation à l’Est du pays se caractérise par la persistance de foyers d’instabilité et de violences à l’égard des populations civiles.
Selon les Nations unies, près de 13 millions de Congolais ont besoin d’aide humanitaire, 4,5 millions sont déplacés à l’intérieur du pays, tandis que plus de 800 000 sont réfugiés dans les pays limitrophes.
La brutalité de ces chiffres témoigne de la situation dégradée que connaît le pays depuis plusieurs décennies.

Un accroissement de la répression de la société civile

Sur le plan politique, le maintien au pouvoir du président Kabila durant cette période additionnelle de deux ans s’est accompagné d’un durcissement de la répression à l’encontre des acteurs défendant le respect de la Constitution et des libertés fondamentales.
Au cours des derniers mois, plusieurs leaders de la société civile et de l’opposition politique ont subi des exactions ou ont vu l’institution judiciaire faire le jeu du pouvoir exécutif.

Les résultats des récentes élections ont déjà provoqué des contestations qui n’augurent pas un apaisement de la situation.

4000 congolais ont demandé la protection de la France

En France, la RDC figure depuis plus de trente ans parmi les principaux pays dont sont originaires les demandeurs d’asile. En 2018, environ 4 000 ressortissants congolais (mineurs inclus) ont demandé la protection de la France, plaçant le pays au 8ème rang de la demande globale.

En sollicitant le recours d’experts géopolitiques et d’acteurs de l’action humanitaire et de la défense des droits humains, la journée d’échanges organisée par Forum réfugiés-Cosi, l’Institut des droits de l’Homme de Lyon et le Réseau France Afrique centrale vise à éclairer les éléments structurels et contextuels de la situation politique, présenter quelques-unes des conséquences tant sur le plan humanitaire et sécuritaire que sur la situation des droits fondamentaux, et aborder la problématique de la demande d’asile congolaise en France.

Au programme :

09h00- Accueil des participants

09h30 - Mot d’ouverture : Jean-François PLOQUIN, directeur général, Forum réfugiés-Cosi

09h45 - Élections et pouvoir en RDC : une mise en perspective historique, Elikia M’Bokolo, historien

10h30 - Contexte politique : conséquences des élections et analyse des principales forces politiques, Kris BERWOUTS, consultant et analyste indépendant sur les conflits et la démocratie en Afrique centrale

11h15 - Échanges avec la salle

12h30 - Pause déjeuner et exposition de la BD La Lucha par Amnesty International

14h00 - Principaux enjeux humanitaires sécuritaires et de défense des droits fondamentaux (table ronde), Dia Jacques GONDO, HCR France, Vanessa CARDAMONE, Handicap International, Emmanuel RINCK, Solidarités International

15h00 - Les mobilisations de la société civile et les violations des droits de l’homme (table ronde), Reagan MIVIRI, représentant de La Lucha, Georges KUZMA, expert en investigation criminelle

16h00 - La demande d’asile congolaise en France, Olivier Monlouis, chef de section, Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)

16h30 - Échanges avec la salle

17h15 - Conclusion, Jean-François PLOQUIN, directeur général, Forum réfugiés-Cosi

Pour s’inscrire

S’informer

5 février 2019

Au Mexique, une maison d’accueil pour personnes migrantes victimes de violence

307 - DECEMBRE

La Casa Mambré, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permet aux migrants victimes de violences de souffler et de se projeter à nouveau (...)

15 janvier 2019

Elections présidentielles en RDC : "un processus électoral dévoyé et des institutions décrédibilisées" (communiqué)

Le résultat provisoire de l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo, donnant vainqueur M. Tshisekedi, est terni par un (...)

18 décembre 2018

Nicaragua : Nouvelles attaques contre les libertés démocratiques (Communiqué)

Poursuivant sa politique consistant à museler toute expression critique vis-à-vis du gouvernement Ortega-Murillo, une majorité de députés (...)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)