Publié le 15 janvier 2015

Donner comme Dieu donne

Depuis 1961, le CCFD-Terre Solidaire a soutenu plus de 20 000 projets dans plus de 80 pays.

Ces actions donnent corps à l’idée de destination universelle des biens. En effet, « Dieu a destiné la terre et tout ce qu’elle contient à l’usage de tous les hommes et de tous les peuples, en sorte que les biens de la Création doivent équitablement affluer entre les mains de tous, selon la règle de la justice, inséparable de la charité  » (Concile Vatican II, Constitution apostolique, Gaudium et Spes, 69,1).

À l’heure où les ressources de la terre s’épuisent, où, face au défi écologique, nous devons plus que jamais apprendre à vivre autrement, faisons en sorte de vivre plus fraternellement. Pour le CCFD-Terre Solidaire, la destination universelle des biens s’accompagne pour chacun d’entre nous, de l’obligation de protéger mais aussi et surtout de faire fructifier la Création au quotidien et pour le bien de tous. Ensemble, créons le monde de demain !

Mettre ses pas dans ceux du Christ

Dieu nous a donné son Fils unique, Dieu a toujours eu confiance en l’homme. À l’image de la confiance que Dieu nous accorde, nous sommes invités à donner à notre tour, à donner pour que le don qu’il nous a fait dans la plus pure gratuité puisse fructifier à travers nous.

Tendre la main aux plus pauvres

Par le Christ Jésus, Dieu s’est fait homme. Le servir, c’est servir l’Homme. Des gestes concrets de sollicitude, comme nourrir l’affamé, nous mettent en relation avec le Christ, caché dans ces rencontres avec les petits et les pauvres. À l’exemple du Christ, le CCFD-Terre Solidaire invite à aller à la rencontre des plus pauvres et à faire preuve d’une attention particulière à leur égard.

Le don au CCFD-Terre Solidaire, un signe d’unité dans la diversité

Chrétiens, nous sommes invités à vivre le partage dans une démarche spirituelle qui permet l’unité dans la diversité. En soutenant des projets qui sont à l’initiative de ses partenaires, le CC FD-Terre Solidaire et ses donateurs vont à la rencontre de l’autre aussi éloigné soit-il, aussi différent soit-il. Le partenariat fait vivre l’unité dans la diversité.

Une démarche qui enrichit notre foi.

En donnant au CCFD-Terre Solidaire, vous permettez à des hommes et à des femmes de vivre dignement dans un environnement nourricier respecté. Des enveloppes sont distribuées à la sortie de la messe par nos bénévoles. Chacun peut y mettre un chèque à l’ordre du CC FD-Terre Solidaire. Vous pouvez également effectuer votre don sur notre site internet

Le sens du don

Entretien avec Monseigneur Jacques Blaquart, Evêque d’Orléans, président du Conseil national pour la Solidarité et Evêque accompagnateur du CCFD-Terre Solidaire

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

21 mars 2018

A Haïti, entre cyclones et sècheresses, assurer l’accès à l’eau

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, zoom sur Haïti. Dans un pays touché par des sècheresses de plus en plus longues et intenses, (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

S’informer

6 August 2018

Promouvoir une « culture de la rencontre », au service de la paix

Dans un monde marqué par les tensions et les conflits, le Pape François prône une culture de la rencontre. Dans une émission spéciale, la (...)

19 juillet 2018

Les terres, variable d’ajustement des politiques climatiques ? (interview)

FDM n°305

L’agriculture commence enfin à être prise en compte dans les négociations climatiques internationales. Mais le péril grandit de voir des (...)

6 de julio de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)