Webinaires : Pour le respect des droits humains et la fin du blocus à Gaza

Publié le 19.02.2021 Mis à jour le 19.02.2021

Le blocus de Gaza par les forces israéliennes dure depuis 14 ans malgré son caractère illégal. Il impose aux Gazaouis des conditions de vies extrêmes. Le réseau d’ONG CIDSE mène en ce moment une campagne pour la levée du blocus. Vous êtes conviés à deux webinaires (sur inscription) pour mieux connaître la situation, auxquels participent nos partenaires de Gaza, l’association Culture et Pensée Libre, et l’association de journalistes palestiniennes Filastiniyat.

Webinaire - Les jeunes de Gaza : Histoires d’une vie sous blocus. Jeudi 25 février 19:30-23:00 En ligne
Webinaire - Femmes de Gaza : Perspectives féminines sur 14 ans de vie sous le blocus Jeudi 4 mars 19:30-23:00 En ligne
Webinaires : Pour le respect des droits humains et la fin du blocus à Gaza

Le 25 février 2021 à 19h30 : Webinaire - Les jeunes de Gaza : Histoires d’une vie sous blocus. S’inscrire ICI.

Invitées :
- Asmaa el Khaldi, cinéaste et conteuse, Gaza Sky Geeks
- Majed Abusalama, directeur, We are not numbers
- Dina Khadra et Ahmed Al Aydi, Productions du jour du théâtre


Le 4 mars 2021 à 19h30 : Webinaire - Femmes de Gaza : Perspectives féminines sur XNUMX ans de vie sous le blocus - S’inscrire ICI

Invitées :
- Amaal Syam, directrice générale du Women’s Affairs Centre (WAC)
- Wafa ’Abdel Rahman, directrice, Filastiniyat
- Maha Al Raei, directrice, Wessal Network


Ces deux webinaires se déroulent sur inscription préalable sur les liens indiqués ci-dessus et seront traduits en français et anglais.

Pour en savoir plus sur cette campagne de la CIDSE

En 2012, l’ONU a publié un rapport avertissant que Gaza deviendrait invivable d’ici 2020 à moins qu’un changement fondamental ne soit apporté et que Gaza ait un accès ouvert au monde extérieur [1].

Cette année, le blocus illégal de Gaza est entré dans sa quatorzième année et Israël continue de priver la population de Gaza de ses droits fondamentaux et d’une vie digne [2].

Il n’y a aucune perspective réelle de changement significatif ou de redressement pour Gaza. Au contraire, la division des dirigeants palestiniens et la pandémie mondiale du Covid-19 aggravent et accélèrent l’effondrement social et économique. Il n’y a qu’un seul remède, le blocus doit être levé immédiatement !

Malgré la fermeture, les dangers et les difficultés, les habitants de Gaza refusent d’être définis par le conflit qui affecte leur vie quotidienne. Tout comme d’autres personnes dans le monde, ils espèrent et rêvent d’un avenir meilleur.

Les habitants de Gaza sont déterminés à rendre la vie « vivable » et font preuve d’une grande détermination et créativité pour y parvenir. Toutefois, nous ne devons pas oublier que la résilience humaine a ses limites lorsqu’elle est confrontée une adversité aussi extrême, comme c’est le cas à Gaza.

Découvrez l’ensemble de la campagne sur le site de la CIDSE : Respecter les droits humains à Gaza - Mettre fin au blocus illégal maintenant !

[1Gaza in 2020 : A liveable place ? [Trad. : Gaza en 2012 : un endroit vivable ?]. Rapport par l’équipe de pays des Nations unies dans le territoire palestinien occupé, août XNUMX.

[2Le blocus constitue une violation des conventions de La Haye, art. 33 de la quatrième Convention de Genève et de l’article 7 du Statut de Rome.

À lire
Donner
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066