Un avenir sans faim

Publié le 23.10.2014 • Mis à jour le 27.04.2015

Signez la pétition contre des multinationales Hors-jeu

Des multinationales hors-jeu : droits des populations et respect de l’environnement dans les pays du Sud

1138 ouvrier-e-s du textile morts dans l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, déversement de déchets toxiques en Côte d’Ivoire, esclavage dans la filière des crevettes en Thaïlande, minerais du sang issus de la République démocratique du Congo, bananes « made in Jersey », etc. : les activités des multinationales dans les pays du Sud riment trop souvent avec violations des droits humains et accaparement des ressources, soutiens indirects à des conflits et évasion fiscale.

Pour garantir les droits des populations du Sud, le gouvernement doit agir et fixer des règles strictes aux multinationales françaises. Car si le marché a ses règles, les populations ont leurs droits.

Il existe aujourd’hui de véritables propositions pour encadrer les activités des multinationales. Le gouvernement doit s’en emparer !

En tant que citoyens nous pouvons agir. Signez la pétition adressée à Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie.

Pétition :

A l’attention de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international, et d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie.

Messieurs les Ministres,

En l’absence de règles strictes les activités des multinationales dans les pays du Sud riment trop souvent avec violations des droits humains et accaparement des ressources, soutiens indirects à des conflits et évasion fiscale. Si le marché a ses règles, les populations ont aussi leurs droits.

L’Etat français doit encadrer les activités de ses multinationales dans les pays du Sud afin qu’elles contribuent réellement au développement par la création d’emplois et de richesses et respectent les droits humains.

Il faut pour cela que les multinationales :

• Soient rendues juridiquement responsables de leurs actes et des atteintes aux droits humains et à l’environnement générées par les activités de leurs filiales et sous-traitants,

• Ne se fournissent plus en ressources naturelles qui alimentent les conflits armés,

• Payent des impôts partout où elles exercent leurs activités.

Messieurs les Ministres, nous vous demandons d’agir.
Veuillez recevoir l’assurance de nos salutations distinguées.

Please sign the petition “Yellow card against the multinationals”

Firme la petición contra las multinacionales fuera de juego

S’informer

16 octobre 2017

10 ans après les émeutes de la faim, où en sont les engagements internationaux ? (rapport)

Dans son rapport intitulé « La faim justifie les moyens ! », le CCFD-Terre Solidaire constate la montée de l’insécurité alimentaire dans le (...)

13 octobre 2017

En Irak, la société civile appelle fermement au dialogue

Des associations du Kurdistan, de Bagdad et d’autres régions en Irak s’inquiètent de voir monter les risques de guerre. Elles font entendre (...)

12 octobre 2017

Madagascar : Libération immédiate demandée pour le militant Raleva

M. Raleva, défenseur des droits environnementaux, est emprisonné à Madagascar depuis le 27 septembre 2017. Son tort : s’être opposé à un (...)

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)