Publié le 1er mai 2014

Réponse de N. Griesbeck, Alternative (UDI-MODEM), région Est

Réponse Nathalie GRIESBECK - L’ALTERNATIVE (UDI-MODEM) EST

Madame,
J’ai bien reçu vos 10 propositions du CCFD-Terre Solidaire pour une pour une Europe exemplaire et respectueuse des droits humains et je vous en remercie vivement.

J’ai pris note avec attention de vos propositions et je vous informe que je partage et soutien certaines de vos recommandations, en particulier :
- celle visant à lutter et à mettre fin à l’évasion fiscale,
- celle visant à une plus grande transparence financière des entreprises,
- et celle sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises et visant à recentrer notre économie et les entreprises sur l’Humain

Propositions 9 et 10 :
En outre Membre de la commission "Libertés Civiles, Justice et Affaires Intérieures" (LIBE) au Parlement Européen, je vous rejoins particulièrement sur vos propositions concernant les droits des migrants. Lors de cette mandature j’ai beaucoup travaillé sur ces problématiques et ce sont des questions qui me tiennent beaucoup à cœur.
Je souhaite alors insister sur plusieurs éléments qui me semblent tout à fait clefs lorsque l’on aborde ces questions : premièrement, tout comme vous, je considère que la libre circulation des personnes au sein de l’Union Européenne est l’un des principes fondateurs de l’Union Européenne ; aussi, il est absolument fondamental de ne pas revenir sur la portée sur ce principe, ni sur ce droit qu’a tout citoyen européen, de se déplacer librement dans l’espace européen pour voyager, étudier, travailler et résider.
Deuxièmement, nous avons le devoir d’accueillir les personnes migrantes, quelles qu’elles soient, en respectant leurs droits fondamentaux et leur dignité, comme vous le formulez dans l’une de vos propositions. Nous défendons, au sein du Mouvement Démocrate (MoDem), une humanisation réelle de la politique menée en matière d’asile et d’immigration, en opposition aux politiques qui ont pu être menées ces dernières années. Dans notre programme, nous, les Européens (Alternative UDI-MoDem), proposons ainsi une politique européenne d’immigration humaine et cohérente. Nous sommes persuadés que l’Europe et la France se doivent d’être fidèles à leur tradition de terre d’accueil, mais elles se doivent également de veiller à une immigration équilibrée qui ne déstabilise pas nos sociétés.
Au-delà et tout comme vous, je crois qu’il est très important, à l’heure où les discours tenus sont de plus en plus conservateurs, nationalistes et xénophobes, de communiquer sur la question des migrations ; car les migrations de population ne sont pas un danger mais au contraire, constituent une richesse formidable pour nos sociétés. Il convient ici de revenir sur tous les discours négatifs qui ont été tenus depuis des années et consistant à faire de l’immigration la cause de nos problèmes est une grave erreur.

Ainsi soyez assurée, Madame, de l’intérêt constant que je porte à toutes ces questions.
Restant naturellement à votre écoute, je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes cordiales salutations.

Nathalie GRIESBECK
Députée Européenne Grand Est
Vice-présidente du Conseil Général de la Moselle

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

S’informer

11 October 2018

UN Treaty on transnational corporations and human rights: the moment of truth for France?

On 26 June 2014, the United Nations Human Rights Council established an intergovernmental working group to draw up ‘an international (...)

8 octobre 2018

Traité ONU sur les entreprises transnationales et les droits humains : l’heure de vérité pour la France ?

Le 26 juin 2014, le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies a établi un groupe de travail intergouvernemental afin « d’élaborer un (...)

21 septembre 2018

Le projet de loi PACTE ne réconcilie pas l’entreprise avec les citoyens (communiqué)

La proposition de loi Pacte qui va être examinée à partir du 25 septembre par l’Assemblée nationale ne permet ni de réconcilier l’entreprise (...)