Publié le 6 décembre 2006

Les alternatives politiques

Tourner le dos à l’agro-industrie exportatrice. Le système soja mondialisé n’est pas viable à terme, pris dans une fuite en avant productiviste, consommatrice de ressources naturelles et socialement intenable. Il est du ressort des politiques d’y mettre fin.

Dans les pays producteurs

• soutenir l’agriculture familiale et paysanne, génératrice de millions d’emplois, mais aussi productrice de la majeure partie des aliments consommés localement ;
• reconsidérer les politiques agricoles, qui doivent prioriser la sécurité alimentaire, la justice sociale, le respect de l’environnement ;
• réorienter les crédits de recherche.

Dans les pays consommateurs

• développer des filières oléo-protéagineuses « non soja », diversifiées ;
• réduire la production de viande, et d’abord celle qui est destinée à l’exportation ;
• favoriser les filières « soja non-OGM » ;

Au sein des instances internationales

• imposer le droit national à protéger les agricultures vivrières locales, et les ressources naturelles contre la pression des créanciers extérieurs ;
• dénoncer l’octroi de prêts d’organismes de financement internationaux favorisant l’agro-industrie exportatrice.

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

S’informer

11 septembre 2018

Hausse de la faim et de l’insécurité alimentaire dans le monde : il est temps de s’attaquer aux causes (communiqué)

Le constat du rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, publié le 11 septembre 2018 par cinq agences (...)

28 août 2018

Démission de Nicolas Hulot : L’urgence climatique ne s’accommode pas de la « politique des petits pas »

En présentant sa démission, Nicolas Hulot - jusqu’alors ministre de la Transition Ecologique et Solidaire – dresse un bilan sans concession (...)

19 juillet 2018

Les terres, variable d’ajustement des politiques climatiques ? (interview)

FDM n°305

L’agriculture commence enfin à être prise en compte dans les négociations climatiques internationales. Mais le péril grandit de voir des (...)