Noël contre la faim

Publié le 20.02.2012 • Mis à jour le 12.03.2012

Lutte contre l’impunité des multinationales - Nicolas Dupont Aignan

"Les administrations devront acheter du "Fabriqué en France" et les produits importés seront soumis aux mêmes normes sanitaires et sociales que les produits français", page 2 (proposition 9)

"Je propose d’instaurer une « action de groupe » à la française", page 7 (proposition 33)

"Des droits de douane pour stopper la concurrence déloyale : le libre-échange déloyal provoque une course sans fin au moins-disant social, salarial, fiscal et environnemental. En effet, la France ne peut pas conserver ses acquis sociaux et environnementaux et être en concurrence avec des esclaves en Asie ! C’est pourquoi nous rétablirons des règles commerciales équitables en mettant en place des droits de douane et des quotas", page 2 (proposition 8)

Thèmes :

Notre analyse

Nicolas Dupont-Aignan fait de la production en France son cheval de bataille. Ses propositions concernent notamment la régulation du commerce extérieur de la France et de l’Europe afin de contrer la concurrence déloyale des pays à faible respect des droits des travailleurs. Comme pour les autres candidats promoteurs du "Made in France, Nicolas Dupont-Aignan ne précise pas comment il sera possible d’accorder ces mesures avec les obligations demandées par l’Europe et l’OMC en matière de commerce international. De surcroît, rappelons que l’Union européenne s’est dotée depuis plusieurs années d’un Système de préférences généralisé qui introduit des clauses sociales et environnementales dans les échanges avec les pays tiers. Un point à souligner : les "esclaves d’Asie" dont parle le candidat peuvent être aussi les sous-traitants d’entreprises françaises !

Notons que le CCFD-Terre solidaire propose également l’instauration de l’action de classe.

S’informer

1er février 2018

Philippines : La terre est un bien commun, pas une marchandise

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Mary Ann Manahan est directrice du programme sur les biens communs à Focus on the global South (https://focusweb.org), basée à Manille. (...)

1er février 2018

Au Brésil, le port industriel de Suape est une zone de non droits

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Depuis 1975, les ONG brésiliennes se battent contre la construction puis l’extension du complexe industriel portuaire de Suape, devenue (...)

11 janvier 2018

#Soldes2018 : au Cambodge, les droits aussi sont soldés

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Alors que les soldes démarrent en France, au Cambodge, ce sont les droits des ouvrières du textile qui sont soldés ! Pour attirer les (...)

Nos projets

4 février 2016

Pérou : La mine empoisonne la vie des paysans andins

FDM n°290

Classé parmi les principaux pays producteurs mondiaux d’argent, de cuivre et de zinc, le Pérou n’hésite pas à bafouer les droits des (...)

12 mai 2014

Inde : Le coût du développement, l’exemple du Tamil Nadu

FDM n°277

Classé dans le pool des États les plus puissants économiquement du pays, le Tamil Nadu est un laboratoire du développement à l’indienne : (...)