Publié le 28.02.2012 • Mis à jour le 12.03.2012

Lutte contre la spéculation et la régulation des marchés agricoles - Nicolas Dupont Aignan

« je ferai établir des normes bancaires strictes en interdisant le « hors bilan » et les activités les plus spéculatives. »

« Notre agriculture meurt malgré le courage de nos agriculteurs, puisque les bas prix se font au détriment de la qualité et de la sécurité sanitaire des aliments. Il est inadmissible d’avoir abandonné nos agriculteurs au « dumping salarial » et sanitaire des marchés. Il faudra donc rétablir des prix de soutien minimaux (notamment un prix minimal garanti pour le lait), assortis si besoin de quotas pour éviter les surproductions. »

« Les DOM-TOM sont un atout considérable pour les énergies renouvelables : il faudra notamment produire du méthanol à partir de la canne à sucre aujourd’hui en déclin »

Thèmes :

Notre analyse

Nicolas Dupont-Aignan ne traite pas directement de la spéculation sur les marchés agricoles, mais des « activités les plus spéculatives » de manière large et sans précision des leviers pour les interdire. Les mesures esquissées afin de soutenir les revenus des agriculteurs français (comme le prix minimal garanti) n’agiront pas sur les déséquilibres et la variabilité des prix au niveau international. Ces facteurs continueront d’impacter nos producteurs et rendront inefficaces ces mesures.

Enfin, concernant les agrocarburants, aucune mesure ou proposition n’est faite sur une remise en cause de leur commerce international et de la législation européenne. De plus, la proposition d’une production dans les DOM TOM omet les difficultés d’accès à l’alimentation que ces populations connaissent– prix élevés des denrées importées, production alimentaire locale insuffisante.

S’informer

19 juillet 2018

Les terres, variable d’ajustement des politiques climatiques ? (interview)

FDM n°305

L’agriculture commence enfin à être prise en compte dans les négociations climatiques internationales. Mais le péril grandit de voir des (...)

30 mai 2018

Projet de loi Agriculture et Alimentation : poudre de perlimpinpin ! (Communiqué)

Ce mercredi 30 mai 2018 à partir de 15h, le tant attendu projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation est voté en première lecture à (...)

16 mai 2018

Projet de loi Agriculture et Alimentation : un texte sans grande ambition qui ne réglera pas les crises agricoles (Communiqué)

Depuis le début de l’année, plusieurs chantiers se sont ouverts dans la suite des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA) : projet de loi, (...)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

16 novembre 2017

Au Mali, 6 manières de faire face aux changements climatiques

Au Mali, la saison des pluies est durablement perturbée par la crise du climat. Ces changements affectent en particulier la période des (...)