Publié le 16.05.2012

Réunion publique à Dijon avec un candidat de chaque formation politique

La réunion publique aura lieu le 16 mai à 19 h salle Camille Claudel à Dijon

En Côte d’Or, le CCFD-Terre Solidaire, en plus des campagnes qu’il mènera
directement, s’exprime par la voix du collectif Urgence planétaire. Celui-ci construit ses revendications et prépare une réunion publique à laquelle seront conviés un candidat de chaque formation politique et tous les medias locaux. Une ou plusieurs actions de rue permettront de populariser cette rencontre et d’y inviter le public.

La réunion publique aura lieu le 16 mai à 19h salle Camille Claudel à Dijon

Plus d’informations sur

S’informer

6 juillet 2018

Brésil : Le père Amaro, défenseur des sans terres, est libéré !

Le père José Amaro Lopes, prêtre et défenseur des droits des sans terres au Brésil, arrêté et incarcéré depuis trois mois, a été libéré le 29 (...)

6 de julio de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

4 juillet 2018

Le Sénat renonce à une véritable suppression du verrou de Bercy (communiqué)

Le Sénat a examiné mardi 3 juillet le projet de loi contre la fraude fiscale, défendu par Gérald Darmanin. A la suite de débats nourris (...)

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)