Un avenir sans faim

Publié le 22 janvier 2013

Vivre en paix ici et là-bas

Fiche 3 - Dossier enseignants au collège

Faire prendre conscience aux élèves de leur rôle dans la construction de la paix
- Montrer aux élèves que la paix se vit à la fois à l’échelle locale et à l’échelle internationale.
- Faire prendre conscience aux élèves qu’ils peuvent être porteurs de préjugés ou de rumeurs sur les autres et les conséquences que cela a sur le « vivre ensemble ».
- Faire découvrir aux élèves une association partenaire du CCFD-Terre Solidaire dont l’action principale est l’éducation des enfants à la paix dans un pays ayant vécu un génocide.

Mots-clés :

Étape 1 : La paix repose sur quoi ? (20 mn)
Temps personnel : l’enseignant distribue à chaque élève de la classe le quiz (annexe 1) et les élèves prennent 5 mn pour y répondre.
Ensuite, l’enseignant demande aux élèves de se mettre par groupe de 3 ou 4 pour répondre à 2 questions :
1- Quelles sont les réponses aux questions qui font de vous des acteurs de paix et pourquoi ?
2- Quelle serait votre définition du mot « paix » ?
À la fin de cette étape, chaque groupe vient lire et afficher sa définition de la paix au tableau.

Étape 2 : Qu’est-ce qui peut empêcher la paix et provoquer des conflits ? (15 mn)
L’enseignant demande à la classe les raisons qui font que des conflits peuvent surgir :
• au quotidien dans la classe (entre 2 élèves par exemple),
• mais aussi au niveau international entre 2 pays.
Les réponses apportées par les élèves sont notées au tableau.
Peut-on voir des raisons communes entre les conflits locaux et internationaux ?
Puis les élèves reforment les mêmes groupes que précédemment et l’enseignant leur distribue le tableau (annexe 2) en leur demandant de relier les mots clés à
leur définition.
Enfin, l’enseignant s’arrête sur la définition du mot « génocide ». Il donne un ou deux exemples de génocide ayant eu lieu au XXe siècle dont celui du Rwanda entre Hutus et Tutsis (il peut être intéressant de montrer aux élèves où se situe le Rwanda sur une carte de l’Afrique ou du monde).

Étape 3 : Reconstruction de la paix au Rwanda : le rôle d’Umuseke (20 mn)
L’enseignant distribue aux élèves l’annexe 3.
Les élèves découvrent le texte (5 mn).

En petits groupes toujours, les élèves répondent aux questions suivantes :
- > que fait l’association Umuseke ?
- > ce programme vous paraît-il important ? Pourquoi ?
- > Jacqueline la fondatrice d’Umuseke dit « Quand on est en paix avec soi-même, on fait ce qu’on doit faire » :
- « Être en paix avec soi-même » : qu’est-ce que ça veut dire pour vous ?
- « Faire ce qu’on doit faire » : pouvez-vous donner des exemples d’actes de paix qui vous ont marqué ? (au quotidien, dans votre entourage ou dans le monde)

Partage entre les groupes et avec le reste de la classe.

Fiche 3 : Vivre en paix ici et là-bas

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

S’informer

16 octobre 2017

10 ans après les émeutes de la faim, où en sont les engagements internationaux ? (rapport)

Dans son rapport intitulé « La faim justifie les moyens ! », le CCFD-Terre Solidaire constate la montée de l’insécurité alimentaire dans le (...)

13 octobre 2017

En Irak, la société civile appelle fermement au dialogue

Des associations du Kurdistan, de Bagdad et d’autres régions en Irak s’inquiètent de voir monter les risques de guerre. Elles font entendre (...)

12 octobre 2017

Madagascar : Libération immédiate demandée pour le militant Raleva

M. Raleva, défenseur des droits environnementaux, est emprisonné à Madagascar depuis le 27 septembre 2017. Son tort : s’être opposé à un (...)