Un avenir sans faim

Publié le 4 octobre 2012

Comment faire une action de rue

Une action de rue pour interpeller sur les paradis fiscaux

L’argent n’est pas une fin en soi. Les ressources financières de la planète doivent être mobilisées pour le développement, tout en veillant à ce que l’argent soit bien un moyen au service du développement et ne devienne pas une fin en soi.

Objectif
• sensibiliser-interpeller le public citoyen,
• attirer les médias pour relayer l’impact d’une action de rue et transmettre un message,
• interpeller directement les décideurs (politiques).
La cible de l’action de rue détermine donc toute la réflexion autour de l’organisation de l’événement.

Durée

1 heure

Déroulement
Imaginer un scénario

Privilégier les scénarios simples et explicites. Il faut éviter de transmettre trop d’idées à la fois. Laissez libre cours à votre imagination, une action de rue réussie est une action où l’on retrouve une mise en scène claire, rythmée et divertissante.

Se préparer
Autorités et sécurité
• penser aux éventuelles autorisations à demander à la préfecture en cas de présence prolongée,
• prévoir au moins une personne pour la gestion de la foule, de l’espace de représentation, de tout problème de sécurité et de lien avec les autorités.

Communication
• penser à l’avance les éventuelles stratégies de communication : en amont (prévenir les médias, distribuer des tracts intrigants une heure avant…), pendant (tracts, banderoles…), après (diffusion d’images/fi lm aux journalistes, sur Internet…),
• penser à organiser la couverture (photos et fi lm) d’une action de rue : pour archivage a minima, ou pour mise en ligne sur Internet (stratégie de diffusion virale à travers Facebook, blogs, site alliés…), donc à mobiliser au moins une personne pour tenir la caméra, d’autres pour prendre quelques photos,
• penser à identifier le(s) interlocuteur(s) des journalistes, pour qu’il(s) puisse(nt) travailler en amont leur(s) message(s).

Logistique
• un repérage des lieux de l’action de rue est important pour en affiner l’aspect visuel (éclairage, contre-jour, bâtiments),
• prendre de l’avance pour prévoir le matériel nécessaire au succès de la mise en scène : décors, déguisements, ustensiles, haut-parleurs masques, faux-billet, ballon, véhicule, etc.

Le + animateur
Pour donner plus d’envergure à l’ensemble de votre action de rue, n’hésitez pas à solliciter des artistes (troupe de théâtre, clown, batucada, steel band…), votre mise en scène et l’imaginaire choisi n’en seront que meilleurs.

Une action de rue pour interpeller sur les paradis fiscaux
Engagée auparavant dans des actions de formation sur la question des paradis fiscaux et dans le tour de France des paradis fiscaux, l’équipe Jeunes de Grenoble a été chargée d’ouvrir les « États généraux pour une terre solidaire » dans la région Rhône-Alpes. Dans une volonté commune de travailler sur de nouvelles formes d’intervention sur la place publique, ils ont fait appel à des intermittents du spectacle pour organiser un événement de rue. Plus qu’une simple commande, cet accord s’est fait sous la forme d’un échange : la compagnie pouvait mettre en place l’événement de rue en échange duquel elle devait proposer une formation sur « Comment je m’exprime sur la place publique ». Pour monter la scène, trois mots clés ont été retenus : opacité, rôle de l’État et multinationales.

Les participants se promènent sur la place avec des radios portatives annonçant les chiffres des derniers profits réalisés par les grandes firmes multinationales… Tout le monde regarde un filet tendu à 2,5 mètres du sol, et des hommes en costard se vantent de leur fortune en lançant des billets. Les participants, symbolisant les pays du Sud, se regroupent alors sous le filet, et tentent d’attraper des sous… mais ils sont retenus par les filets... symbolisant les paradis fiscaux. Alors… les participants pointent un coin de la place, où une banderole est dépliée « Aidons l’argent à quitter les paradis fiscaux ». Puis distribution aux passants des tracts pour les inviter aux 50 ans dans la région.

Pour voir une vidéo du stunt : www.youtube.com/watch ?v=n5D6udELUO8

Fiche animation - Le partage des richesses financières
Mode d’emploi et conseils pour bien construire vos animations

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

S’informer

16 octobre 2017

10 ans après les émeutes de la faim, où en sont les engagements internationaux ? (rapport)

Dans son rapport intitulé « La faim justifie les moyens ! », le CCFD-Terre Solidaire constate la montée de l’insécurité alimentaire dans le (...)

13 octobre 2017

En Irak, la société civile appelle fermement au dialogue

Des associations du Kurdistan, de Bagdad et d’autres régions en Irak s’inquiètent de voir monter les risques de guerre. Elles font entendre (...)

12 octobre 2017

Madagascar : Libération immédiate demandée pour le militant Raleva

M. Raleva, défenseur des droits environnementaux, est emprisonné à Madagascar depuis le 27 septembre 2017. Son tort : s’être opposé à un (...)