| |
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
Dossier L’Eglise en Amérique latine, une voix pour la justice

Frère Luiz Carlos Susin

Publié le 09.10.2007 Mis à jour le 05.09.2012

Théologie de la libération et mouvements sociaux

Docteur en Théologie, professeur à l’Université Catholique du Rio Grande do Sul, à Porto Alègre, Luiz Carlos Susin est considéré aujourd’hui l’un des leaders incontournables de la théologie de la libération au Brésil.

Frère Luiz Carlos Susin

L’avenir de la théologie de la libération est liée à son ouverture planétaire dans ces temps de mondialisation. C’est une théologie régionale qui est en train de rentrer chaque jour d’avantage en interaction avec des manières de faire de la théologie d’autres régions, pas seulement d’Afrique et d’Asie, comme une théologie « tiers-mondiste » - cela serait anachronique - mais dans le but de renforcer la somme d’énergies en terme d’un « autre monde possible » des forum sociaux mondiaux.

C’est pour cela que, déjà en 2005, a débuté un processus de mondialisation baptisé « Forum mondial de théologie et de libération ». A ce propos, il est nécessaire d’attirer l’attention sur un détail important : on ne parle pas d’un forum mondial de la théologie « de » la libération, mais d’un Forum mondial de théologie ET de libération. Parce qu’il y a des formes de libération qui, par exemple, se font jour au sein de groupes de femmes au Nord du Kenya et qui regroupent des musulmanes, des chrétiennes et des femmes d’autres religions traditionnelles. Elles se réunissent pour apprendre à vivre, à prier et à faire des choses ensembles.

On en a d’ailleurs eu un témoignage à Nairobi, lors de la seconde édition du « Forum mondial de théologie et de libération. » Il y a des formes de libération dans la théologie Dalit, dans la théologie Minjung, dans la théologie de la Reconstruction africaine. Il y en a aussi dans la théologie contextuelle au Québec, ou dans les réseaux chrétiens en Espagne, ou encore dans la théologie Qeer américaine et dans certains pays européens. Cette théologie a besoin d’être pensée de manière œcuménique, dans le cadre d’un pluralisme religieux.

Propos recueillis par Jean-Claude Gerez

Nous suivre
Passer à l'action
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066