Devenir bénévole

Les 15 000 bénévoles du CCFD-Terre Solidaire militent activement pour promouvoir la solidarité internationale. Ils sont des acteurs de la transformation sociale.

Dans toute la France nos équipes de bénévoles vous accueillent et vous présentent des actions concrètes afin de faire vivre une dynamique de solidarité internationale dans votre localité.

.

Différents modes d’action, ponctuels ou prolongés, réguliers ou non, vous seront proposés en fonction des besoins et de vos envies : animation en milieu scolaire, sensibilisation du public à la solidarité internationale, permanence d’accueil à la Délégation, collecte de dons…ou toute autre action que vous proposerez pour faire vivre la solidarité internationale !

Motivés par la certitude que les injustices de ce monde ne sont pas une fatalité et qu’il revient à chacun de se mobiliser, nous voulons ensemble une Terre solidaire et juste où prévaut la dignité de l’homme.

Consulter les Statuts et le règlement intérieur du CCFD-Terre Solidaire


À l’échelon régional

Les responsables départementaux échangent leurs pratiques et mutualisent des besoins au niveau des 12 régions du CCFD-Terre Solidaire lors de trois sessions de deux jours par an, sous la coordination d’un délégué de région élu.
Plusieurs groupes régionaux ont élaboré des démarches de rapprochement avec nos partenaires du Sud. Cette évolution permet de mettre en place de nouveaux types d’animations et de projets et de renforcer les liens directs entre bénévoles et acteurs du Sud.

À l’échelon départemental
99 délégations départementales ou diocésaines coordonnant son activité sur le territoire : collectes, conférences, animations dans les écoles, relations aux partenaires du Sud, plaidoyer au niveau local, etc.
Ces délégations départementales sont coordonnées par une équipe d’animation de 5 à 15 responsables, élus pour trois ans et renouvelables deux fois. Ce sont donc environ un millier de responsables associatifs qui animent le réseau et veillent à la mise en œuvre des stratégies de l’association.

À l’échelon local
Il compte 1 100 équipes locales de 5 à 20 membres et 5 000 militants non rattachés à une équipe.

Contacter la délégation la plus proche de chez vous

Ils témoignent

" Michel, Je suis donateur depuis plus de 15 ans

Michel

J’ai toujours été révolté devant le spectacle d’un monde à deux vitesses. Pour avoir vécu en Afrique, je sais les efforts incroyables que déploient les populations démunies, pour essayer de changer leur vie, dans des conditions souvent très difficiles. J’ai tout de suite été convaincu par la façon d’agir du CCFD -Terre Solidaire, qui favorise les initiatives locales sans jamais « faire à la place » des personnes. Je suis convaincu qu’un monde plus conforme aux valeurs humaines et à l’Évangile est possible, et j’y contribue depuis plus de 15 ans comme donateur. N’ayant que peu de temps pour m’investir, c’est ma façon de faire progresser l’espérance. "

" Cécile, Je participe à la sensibilisation des jeunes

Cécile

Tous les mois, je représente les régions Nord-Pas-de-Calais, Champagne-Ardenne et Picardie à la Commission nationale d’éducation au développement du CCFD -Terre Solidaire. Nous donnons notre avis sur les supports d’éducation (brochures, jeux…) et nous réfléchissons à la meilleure façon de sensibiliser les jeunes à l’enthousiasme et à l’engagement de nos partenaires. Je connais bien la question : en 2006, j’ai organisé un rassemblement « Bouge ta planète » avec 500 jeunes. En 2008, 800 jeunes, de 6 à 15 ans, ont réfléchi et travaillé sur les conditions inhumaines de la production des jeans. "

" Luc, J’organise des animations dans les lycées

Luc

Quand j’ai rencontré le CCFD -Terre Solidaire, j’ai compris que d’autres se posaient les mêmes questions que moi sur le développement et que je pouvais m’engager sans mettre mes convictions de côté, sans les imposer aux autres. Aujourd’hui, je coordonne les activités d’éducation au développement sur mon secteur et j’interviens en milieu scolaire, sur des thèmes définis avec les enseignants. 200 jeunes d’un lycée public étaient présents, à l’occasion d’une journée sur la solidarité internationale : nous étions les seuls, avec Amnesty International, à proposer des animations. "

Nos projets

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)

S’informer

14 novembre 2018

L’accaparement des terres en violation des droits des populations (Edito)

FDM n°306

Être dépossédé de sa terre, comme le furent les populations noires pendant l’apartheid en Afrique du Sud, est un drame vécu par de nombreux (...)

13 novembre 2018

8 avenue Lénine : le combat d’une famille rom pour l’intégration (documentaire)

Mention spéciale au Budapest International Documentary Festival 2018 et sélectionné à DokLeipzig, au Human Film Festival de Berlin et à (...)

8 novembre 2018

RDC : 9 villages portent plainte contre une banque de développement allemande (communiqué)

Neuf communautés de la République démocratique du Congo ont accompli un geste historique cette semaine : elles ont porté plainte contre la (...)