Un avenir sans faim

Publié le 05.09.2017 • Mis à jour le 06.09.2017

Strasbourg - Promouvoir la solidarité internationale au travers de la création d’outils et projets de sensibilisation

Le service civique, créé par la loi du 10 mars 2010, offre aux jeunes l’opportunité d’assurer une mission d’intérêt général auprès d’une association ou d’une collectivité locale agréée pour une durée de 6 à 12 mois.

Né il y a 55 ans, le CCFD-Terre Solidaire est la première ONG française de développement. Partout dans le monde, nous sommes aux côtés de ceux qui combattent la pauvreté et l’injustice. Nous finançons tous les ans plus de 450 projets pensés et mis en œuvre par nos partenaires locaux. En France, notre réseau de 15 000 bénévoles s’investit dans l’éducation à la citoyenneté et la solidarité internationale pour encourager les Français à être plus solidaires. Le CCFD-Terre Solidaire mène également une action d’influence auprès des décideurs pour plus de justice.
Pour en savoir plus : http://ccfd-terresolidaire.org/

Nous vous proposons aujourd’hui de vivre un temps fort d’engagement personnel, de découvrir la solidarité internationale à travers une expérience auprès d’un réseau de militants en France, et de développer des compétences, en mettant votre dynamisme, votre motivation et une partie de votre temps au service d’un projet d’intérêt général.

THÈME

- Développement International et action humanitaire.

DESCRIPTION DE LA MISSION

Le CCFD-Terre Solidaire recherche deux personnes motivées pour s’engager sur les missions suivantes :
Participer à l’organisation, en lien avec des salariés et des bénévoles, d’animations pour sensibiliser le public étudiant et jeune professionnel à la Solidarité internationale dans des lieux publics de Strasbourg (campus, rue…). Une mission secondaire consistera à essayer de faire connaître l’association sur le campus universitaire de Mulhouse, ce qui induira quelques déplacements sur une journée. Une troisième mission consistera à contribuer à l’organisation d’un printemps des alternatives, week-end militant d’échange et de mobilisation ouvert largement aux jeunes adultes d’Alsace-Lorraine.

Les missions de chaque volontaire seront définies et précisées en concertation avec l’engagé(e) en fonction de ses motivations et de son profil.

Activités principales :

En lien avec les salariés et des bénévoles, participer à :

  • La Conception d’actions de sensibilisation à la solidarité internationale, attirantes et engageantes pour le public étudiant de Strasbourg
  • La mise en œuvre et l’animation de ces actions (dont les aspects logistiques), et éventuellement la formation des bénévoles participants
  • La promotion de l’engagement auprès du public rencontré.
  • L’élaboration d’une réelle stratégie de communication autour des évènements prévus
  • L’animation du réseau de jeunes adultes présents à Strasbourg et sa région.

En lien avec le comité de pilotage de l’évènement "Printemps des alternatives" :

  • Participer à ce comité de pilotage et être force de proposition
  • Participer à l’animation de l’évènement
  • Contribuer à la logistique autour de celui-ci
  • Participer à la communication autour de cet évènement
  • Participer à la mobilisation des jeunes à l’évènement.

Activité(s) secondaire(s) pour les deux profils
En lien avec l’équipe de Lorraine

  • Travailler ensemble à une stratégie de mobilisation des Jeunes Adultes
  • Contribuer à la préparation des journées pour la Paix de l’été 2018

CONDITIONS DE LA MISSION

Lieu  : Cette mission est basée dans les locaux du CCFD-Terre Solidaire à Strasbourg, cependant, il sera possible que les engagés en service civique puissent se déplacer dans la région.

Durée  : L’engagement est pour une durée de 8 mois, à raison de 24 heures par semaine. En cas d’impératif personnel, cette durée peut être réduite.

Date de début  : 1er novembre 2017

CAPACITES REQUISES POUR LA MISSION

  • Aisance relationnelle
  • Capacité à travailler en équipe et avec des bénévoles
  • Capacité d’écoute et d’adaptation à des interlocuteurs multiples
  • Sens de la pédagogie
  • Connaissances de techniques de communication

Pré-requis  :

  • Avoir entre 18 et 25 ans.
  • Etre motivé(e) pour s’engager dans une mission en faveur de la collectivité.
  • Etre domicilié(e) dans la région.
  • Etre disponible pour des déplacements réguliers sur la région.
  • Etre disponible pour des activités occasionnelles en soirées et week-end.
  • Posséder la nationalité d’un état membre de l’Union Européenne ou détenir un titre de séjour régulier en France effectif depuis plus d’un an ou un titre de séjour régulier en France effectif sans condition de durée si vous possédez le statut d’étudiant étranger, de réfugié ou si vous êtes bénéficiaire de la protection subsidiaire.

ACCOMPAGNEMENT

L’engagé(e) devra participer aux formations "Engagement de Service Civique", qui se dérouleront en une à trois sessions d’un à trois jours, en novembre, février et mai. Aucun frais de formation ne sera imputable à l’engagé(e).
D’autres formations pourront être proposées (formations d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, participation à des groupes de travail, immersions, animations...).
L’engagé(e) bénéficiera d’un accompagnement d’un tuteur pour son projet personnel, et d’un ou plusieurs référent(s) pour le suivi du projet associatif. En effet, le CCFD-Terre Solidaire souhaite pouvoir impliquer des bénévoles intéressés par le suivi au quotidien des engagés en service civique.

Tuteur  : Damien Geldreich

Référent(s) Projet(s) : Damien Geldreich et Aurélie Didier-Laurent

MOYENS MATERIELS

Les engagé(e)s auront à leur disposition un ordinateur, un téléphone, et le matériel de bureau nécessaire au bon déroulement de leur mission. Les communications téléphoniques passées au service de la mission depuis un téléphone mobile personnel seront prises en charge sur justificatif, à hauteur d’un plafond mensuel.

MODALITÉS D’ENGAGEMENT

La mission implique un temps d’engagement hebdomadaire de 24 heures (sur trois jours).
L’engagé/e percevra mensuellement :

  • Une indemnité de 472,97 € nets versée par l’Agence du Service Civique ;
  • Majorée de 107,66 € nets pour les jeunes bénéficiaires ou appartenant à un foyer bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA), ou titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur au titre du 5e échelon ou au-delà ;
  • Une indemnité de 107,58 € nets versée par le CCFD-Terre Solidaire (frais de repas et de transport),
  • Le remboursement des dépenses engagées par l’engagé(e) pour l’accomplissement de sa mission sur présentation de justificatifs.
    Les volontaires en Service Civique bénéficient d’une protection sociale intégrale.

Cet engagement est cumulable avec un statut étudiant ou salarié. Pour plus d’informations sur l’engagement de service civique : www.service-civique.gouv.fr

Pour postuler :

Si cette mission vous intéresse, merci d’envoyer votre candidature par mail avant le 30/09/2017 à d.geldreich@ccfd-terresolidaire.org

Merci de ne pas appeler, toute personne qui propose un engagement aura une réponse sous 2 à 7 semaines.

S’informer

20 octobre 2017

Le CCFD-Terre Solidaire s’engage pour un traité contre l’impunité des multinationales

Pourquoi le CCFD-Terre Solidaire est-il engagé en faveur de l’adoption d’un traité international contraignant sur les multinationales et (...)

20 octobre 2017

Impunité des multinationales : les victimes de ProSavana au Mozambique représentées à l’Onu

Au Mozambique, des entreprises de l’agrobusiness, impliquées dans le projet ProSavana, font passer leurs intérêts avant ceux des (...)

16 octobre 2017

10 ans après les émeutes de la faim, où en sont les engagements internationaux ? (rapport)

Dans son rapport intitulé « La faim justifie les moyens ! », le CCFD-Terre Solidaire constate la montée de l’insécurité alimentaire dans le (...)

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)