Un avenir sans faim

Publié le 13.10.2017 • Mis à jour le 13.10.2017

DÉLÉGUÉ-E GÉNÉRAL-E

MISSION
Le ou la Délégué·e général·e

  • est responsable du fonctionnement et de la coordination des directions et services du CCFD-Terre Solidaire et dirige l’équipe salariée en lien avec le Comité de Direction (CODI) ;
  • contribue à l’élaboration des orientations et des stratégies de l’Association ;
  • assure l’opérationnalisation et la mise en œuvre de ces orientations et stratégies, après approba¬tion de l’Assemblée générale et des instances associatives ; cette mise en œuvre doit entrer dans le cadre du budget ;
  • organise, avec le/la Président·e, les relations entre les bénévoles et l’équipe des salari·e·s.

Principales missions  :
1. Diriger, animer et coordonner l’action du CCFD-Terre Solidaire,
2. Contribuer à l’élaboration des orientations et stratégies de l’Association et mettre en œuvre l’opérationnalisation de ces orientations et stratégies,
3. Assurer, par délégation du/de la Président·e, la représentation de l’Association auprès des pouvoirs publics, alliés et medias.

ACTIVITÉS

1.* Diriger, animer et coordonner l’action du CCFD-Terre Solidaire

  • Organiser l’activité des salariés du CCFD-Terre Solidaire,
  • Arbitrer les priorités des directions,
  • Prioriser et piloter les projets transversaux,
  • Diriger le CODI, composé de lui-même des directeurs/directrices, favoriser une forte collaboration et une bonne transversalité entre les différentes directions et superviser la mise en œuvre des décisions prises dans ce cadre,
  • Diriger le Comité de concertation (COCON), composé des directeurs-trices et des responsables de service, afin de former les managers et de les consulter sur certains choix stratégiques, en lien avec le/la DRH,
  • En lien avec le/la DRH, impulser une culture commune managériale et de développement des personnes,
  • Organiser l’emploi efficace des ressources du CCFD-Terre Solidaire pour l’exécution des missions principales définies dans le Rapport d’orientation (RO) dans le respect du budget,
  • Superviser les missions de chaque directeur/directrice en veillant à la cohérence globale et aux interactions entre directions, soit :
  • ressources humaines,
  • administration et finances dont la préparation et l’exécution du budget,
  • développement des ressources,
  • stratégies de notoriété et de communication externe,
  • stratégies de partenariat international,
  • stratégies de mobilisation citoyenne et donc d’éducation et à la citoyenneté et à la solidarité internationale et de développement de la vie associative,
  • stratégies de plaidoyer,
  • Superviser en lien avec le/la DRH le recrutement des salariés et procéder directement, en accord avec le/la Président·e, au recrutement des directeurs,
  • Présider le comité d’entreprise,
  • Garantir le respect des prescriptions légales et réglementaires qui encadrent la vie d’une association reconnue d’utilité publique et s’assurer que le contrôle interne fonctionne,
  • Superviser la cellule d’audit interne afin de gérer au mieux les risques,
  • Superviser l’élaboration du budget et son exécution,
  • Organiser avec le/la Président·e les relations entre bénévoles et salarié·e·s, en particulier entre les instances associatives et les responsables des équipes de salarié·e·s et gérer la circulation de l’information,
  • Appuyer le/la Président·e dans l’animation globale de l’Association et dans la gestion de la cohérence des différents espaces associatifs,
  • Participer aux réunions des instances associatives avec voix consultative.

2. Contribuer à l’élaboration des orientations et stratégies de l’Association et mettre en œuvre l’opérationnalisation de ces orientations et stratégies

  • Être force de proposition d’orientations et de stratégies auprès des instances associatives, en lien avec le CODI,
  • Coordonner la mise en œuvre de l’opérationnalisation de ces orientations et stratégies décidées par les instances associatives,
  • Pour ce faire, superviser leur traduction en stratégies et objectifs opérationnels pour chaque direction (plans triennaux, plans d’action annuels,…)
  • Participer à l’animation et à l’organisation des temps forts de l’Association,
  • Appuyer le/la Président·e dans le renforcement de l’inscription du CCFD-Terre Solidaire dans l’Eglise de France.

3. Représenter l’Association auprès des pouvoirs publics, alliés, médias

  • Assurer, en étroite collaboration avec le/la Président·e et le Bureau, la représentation de l’Association vers l’extérieur (plateformes, collectifs, pouvoirs publics, medias…),
  • Déterminer la délégation faite à chacun·e des directeurs/trices en ce qui concerne leur niveau de représentation et opérer un suivi,
  • S’assurer que les positions prises par les salariés mandatés pour représenter le CCFD-Terre Solidaire soient en concordance avec l’identité et la mission de l’Association,
  • Être garant·e auprès du/de la président·e des prises de position du CCFD-Terre Solidaire dans les médias et auprès des décideurs, en lien avec le/la Président·e.

SITUATION FONCTIONNELLE
Le ou la délégué·e général·e

  • est sous l’autorité du ou de la Président·e,
  • supervise l’action des directeurs et des directrices,
  • est membre du Comité de direction, qu’il pilote,
  • participe aux Instances nationales (Bureau, Conseil d’administration, Assemblée générale) sans droit de vote.

COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES AU POSTE
En termes de capacités générales :

  • Forte capacité d’écoute et d’adaptation à des interlocuteurs multiples,
  • Capacités d’animation, de mobilisation des équipes,
  • Aptitude à la prise de décision,
  • Capacité de représentation et de diplomatie,
  • Sens politique, stratégique et tactique,
  • Force de proposition,
  • Capacité d’organisation et d’anticipation,
  • Esprit de synthèse,
  • Forte autonomie,
  • Qualités relationnelles,
  • Très bonne maîtrise de la communication écrite et orale,
  • Sens de la confidentialité.

En termes de capacités de management :

  • Capacité de gestion et d’animation de la complexité,
  • Capacité à articuler des orientations à 5 ans avec des plans d’actions triennaux et des plans d’actions annuels,
  • Capacité confirmée à diriger et animer une importante équipe pluridisciplinaire de salariés,
  • Capacité à construire et faire vivre l’interface salarié-e-s/bénévoles en coordination avec le/la Président·e,
  • Expérience d’animation d’une association importante en nombre de bénévoles, forte capacité de négociation avec des interlocuteurs externes,
  • Capacité à gérer des situations de crise.

En termes de connaissances et expérience sectorielle :

  • Forte implication dans le projet du CCFD-Terre Solidaire,
  • Forte expérience dans le domaine du développement et de la solidarité internationale,
  • Bonne connaissance du secteur associatif,
  • Très bonne connaissance des milieux d’Eglise, en France et dans le monde,
  • Connaissance des institutions publiques liées au développement international,
  • Connaissance de l’enseignement social de l’Église.

EXIGENCES DE L’EMPLOI

1. Forte disponibilité en week-ends et pour des déplacements en France et à l’étranger,
2. Anglais et si possible espagnol opérationnels.

CONTRAT

Ce poste est à pouvoir en janvier 2018.

Il s’agit d’un poste en contrat à durée indéterminée à temps plein localisé à Paris au siège de l’association.

Les candidatures sont à adresser dès que possible et au plus tard le 01/12/2017 sous la référence 710, par courriel uniquement à : ccfd-983161@cvmail.com

S’informer

16 octobre 2017

10 ans après les émeutes de la faim, où en sont les engagements internationaux ? (rapport)

Dans son rapport intitulé « La faim justifie les moyens ! », le CCFD-Terre Solidaire constate la montée de l’insécurité alimentaire dans le (...)

13 octobre 2017

En Irak, la société civile appelle fermement au dialogue

Des associations du Kurdistan, de Bagdad et d’autres régions en Irak s’inquiètent de voir monter les risques de guerre. Elles font entendre (...)

12 octobre 2017

Madagascar : Libération immédiate demandée pour le militant Raleva

M. Raleva, défenseur des droits environnementaux, est emprisonné à Madagascar depuis le 27 septembre 2017. Son tort : s’être opposé à un (...)

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)