Publié le 15.10.2018 • Mis à jour le 18.10.2018

Offre d’emploi : Chargé/e de Développement Associatif en Languedoc - Roussillon - Vaucluse (F/H)

Depuis plus de 55 ans, le CCFD-Terre Solidaire soutient chaque année près de 700 projets d’associations partenaires au Sud, sur quatre continents, au sein de relations pérennes.

Soutenir des actions locales dans les pays du Sud, sensibiliser l’opinion française à la solidarité internationale, agir sur les politiques par le plaidoyer pour s’attaquer aux causes profondes de la pauvreté sont les trois leviers d’actions complémentaires de notre association.

Fort de l’engagement de plus de 15 000 bénévoles, le CCFD-Terre Solidaire est aujourd’hui la première ONG française de développement et de solidarité.

Un poste de Chargé.e de développement associatif Languedoc – Roussillon – Vaucluse est à pourvoir en contrat à durée indéterminée au sein de la Direction de la Mobilisation Citoyenne du CCFD-Terre Solidaire.

MISSION

Dans un contexte de réorganisation des services du CCFD – Terre Solidaire en région et sous la responsabilité du Responsable du Service Aquitaine – Midi-Pyrénées et Languedoc – Roussillon – Vaucluse, le/la chargé.e de développement associatif effectue ses missions en lien et en complémentarité avec les 6 autres membres de l’équipe salariée du service.

Dans une posture d’accompagnement de bénévoles en responsabilité associative et de bénévoles porteurs de projets, il/elle :

  • Appuie le Réseau de bénévoles, principalement en délégation diocésaine, pour le développement associatif du CCFD-Terre Solidaire sur la région Languedoc-Roussillon Vaucluse ;
  • Accompagne le réseau de bénévoles dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de mobilisation des citoyens dans une perspective de solidarité internationale.

ACTIVITES PRINCIPALES

Accompagner les acteurs du réseau CCFD – Terre Solidaire dans l’émergence et la conduite de stratégies visant le développement associatif et la mobilisation citoyenne au service des missions sociales de l’Association :

  • Favoriser l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de développement des réseaux (appel de nouveaux bénévoles, création de nouvelles dynamiques collectives militantes...) ;
  • Repérer les potentialités de mobilisation citoyenne au sein (ou à la périphérie) des réseaux de bénévoles du CCFD-Terre Solidaire et favoriser la transformation de ces potentialités en dynamiques collectives durables ;
  • Initier des actions innovantes de mobilisation citoyenne en lien avec les réseaux militants du CCFD-Terre Solidaire ;
  • Impulser une dynamique de formation sur la solidarité internationale et les actions du CCFD-Terre Solidaire dans les domaines de l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI), du plaidoyer et des partenariats avec les sociétés civiles ;
  • Faciliter la montée en compétence et la prise de responsabilité de leaders associatifs ;
  • Fournir un appui en termes de formation, d’animation et de structuration aux responsables et animateurs dans leur responsabilité de développement des réseaux locaux ;
  • Appuyer le développement des dynamiques associatives par la sensibilisation et le soutien des bénévoles, et par la mise en œuvre de propositions innovantes d’engagement bénévole ;
  • Accompagner le réseau dans ses actions de développement des ressources financières ;
  • Participer à la mise en place d’actions spécifiques en lien avec les responsables associatifs locaux / diocésains et le réseau des Mouvements et Services de la collégialité du CCFD- Terre Solidaire présents sur la région.

S’assurer de et/ou piloter la coordination de projets visant la mobilisation citoyenne, en lien avec des bénévoles :

  • Appuyer les projets locaux portés par les bénévoles : animations, évènements (co-animation) ;
  • Renforcer les compétences des bénévoles porteurs de projets dans les domaines concernés (ECSI, plaidoyer, partenariat) ;
  • Accompagner les coordinateurs des projets dans leur mise en œuvre et leur bon déroulement et/ou coordonner la mise en œuvre de ces projets, dans une perspective d’en transmettre le pilotage à des bénévoles par la suite ;
  • Participer à la mise en place d’actions spécifiques en lien avec l’équipe d’animation diocésaine et le réseau des Mouvements et Services de la collégialité du CCFD- Terre Solidaire présents sur la région.

Accompagner les dynamiques régionales :

  • Accompagner la mise en œuvre de la dynamique régionale, et des décisions de l’association nationale en matière de vie associative régionale, en lien avec les autres bénévoles de la région ;
  • Co-piloter avec des équipes bénévoles des projets sur l’ensemble de la région ;
  • Aider à la capitalisation et à la mutualisation des expériences entre les différentes parties prenantes du CCFD-Terre Solidaire dans la région.

Le (la) chargé(e) de développement associatif sera amené(e) à :

  • Contribuer aux réflexions menées dans les sessions nationales de la Direction de la mobilisation citoyenne, en apportant les réflexions, initiatives et difficultés des réseaux CCFD-Terre Solidaire de la région ;
  • Participer activement aux réunions de l’équipe salariée du service en vue d’améliorer l’accompagnement des réseaux.

PROFIL ATTENDU

  • Intérêt pour le projet associatif du CCFD-Terre Solidaire
  • Bonne connaissance des problématiques de développement, de solidarité internationale
  • Bonne connaissance de la région Languedoc-Roussillon Vaucluse
  • Connaissance du milieu ecclésial
  • Expérience en gestion de projets et de budgets
  • Expérience de travail en relation avec des bénévoles
  • Expérience en recrutement de bénévoles
  • Formation et/ou expérience en animation
  • Capacité à piloter des évènements urbains de mobilisation citoyenne
  • Capacité à travailler en équipe
  • Sens de l’organisation
  • Esprit d’initiative et autonomie
  • Capacités de dialogue, d’écoute et de négociation
  • Maîtrise des outils bureautiques (Pack Office)

Le poste requiert :

  • D’être domicilié(e) dans la région
  • Une disponibilité pour des déplacements fréquents sur la région
  • Une disponibilité pour travailler en soirée et le week-end

CONTRAT ET REMUNERATION

Ce poste est basé à Montpellier ou dans la région.

Il s’agit d’un poste en contrat à durée indéterminée à temps plein sur la base d’un forfait annuel de 205 jours de travail).

Le poste est à pourvoir le plus tôt possible.

Rémunération brute mensuelle 33.6k€uros sur 13 mois. Statut cadre. Mutuelle. Titres repas.

Les candidatures sont à adresser dès que possible et au plus tard le 02 novembre 2018 sous la référence 752, par courriel uniquement à : ccfd-544300@cvmail.com

Le CCFD-Terre Solidaire se garde le droit d’entériner le processus avant la date indiquée. Toute personne envoyant un dossier de candidature recevra une réponse, merci de ne pas appeler.

S’informer

14 novembre 2018

L’accaparement des terres en violation des droits des populations (Edito)

FDM n°306

Être dépossédé de sa terre, comme le furent les populations noires pendant l’apartheid en Afrique du Sud, est un drame vécu par de nombreux (...)

13 novembre 2018

8 avenue Lénine : le combat d’une famille rom pour l’intégration (documentaire)

Mention spéciale au Budapest International Documentary Festival 2018 et sélectionné à DokLeipzig, au Human Film Festival de Berlin et à (...)

8 novembre 2018

RDC : 9 villages portent plainte contre une banque de développement allemande (communiqué)

Neuf communautés de la République démocratique du Congo ont accompli un geste historique cette semaine : elles ont porté plainte contre la (...)

Nos projets

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)