Publié le 08.02.2019 • Mis à jour le 08.02.2019

Offre de stage : Analyse des instances de gouvernance africaines en matière d’enjeux agricoles et fonciers

INTITULE DU STAGE :

Analyse des instances de gouvernance africaines (UA, Communautés sous régionales) en matière d’enjeux agricoles et fonciers.

CONTEXTE DU STAGE :

Le CCFD-Terre solidaire est engagé auprès de partenaires africains (organisations paysannes, réseaux régionaux, plateformes multi acteurs de plaidoyer, etc.) dans des initiatives variées en faveur de l’agriculture familiale et des droits des paysans. Avec eux (et des alliés africains, européens et internationaux) le CCFD-Terre solidaire a une expérience de mobilisation et de plaidoyer sur des enjeux agricoles et fonciers (accaparements des terres, semences, plan nationaux d’investissements agricoles et politiques agricoles, accords commerciaux, initiatives de développement, prospecteur privé international, etc.) afin de contrer des initiatives ou des lois jugées néfastes pour les droits des paysans. Ces actions se déploient au niveau local, national mais aussi international.

Si les mobilisations émanent généralement de partenaires à la base et sont ancrées dans des contextes politiques nationaux (voire sous-régionaux) elles découlent souvent de dynamiques promues au niveau régional et/ou continental dans un contexte où l’intégration politique et économique de l’Afrique s’accentue, alors que constat est fait d’une « africanisation » de plus en plus prononcée des initiatives agricoles à tendance libérale qui impactent fortement les agricultures familiales. Le CCFD-Terre Solidaire a donc besoin de préciser sa connaissance des instances africaines de gouvernance (Union Africaine, communautés régionales, espaces institutionnels ad hoc) et des véhicules qui portent ces politiques (institutions de développement, accords de partenariats économiques, initiatives public-privé, etc.).

OBJECTIFS DU STAGE :

Objectif général :

Identifier et comprendre, au niveau africain, les institutions et les acteurs en responsabilité (natures, structures, prérogatives, relations, etc.), les cadres légaux, les initiatives et les outils et espaces liés (Banque africaine et institutions financières de développement, espaces de recours, etc.), les interactions entre acteurs et les déclinaisons sous régionales et nationales des politiques.

Objectifs spécifiques :

Poursuivre des analyses du contexte géographique, environnemental et humain qui permettront de :

  • comprendre comment se déclinent, du niveau continental aux niveaux sous-régionaux, les cadres politiques et leurs implications au niveau national (législatives, budgétaires, etc.) ;
  • identifier des initiatives et les acteurs qui les portent ;
  • identifier les espaces et acteurs ciblés (ou potentiellement ciblés) par nos partenaires dans le cadre de leurs plaidoyers ;
  • animer des temps de travail collectifs et mettre en discussion ses analyses au sein du service.

In fine, l’exercice permettra de :

  • renforcer les analyses du CCFD-Terre solidaire en matière de politiques agricoles et foncières ;
  • relire les stratégies de plaidoyer et d’appui aux acteurs engagés dans le plaidoyer sur ces enjeux ;
  • enrichir et de renforcer nos alliances dans le cadre d’actions concrètes en ciblant et priorisant nos actions et en identifiant de nouvelles opportunités d’actions ;
  • mieux comprendre, à partir de la thématique agricole / foncière, les enjeux de gouvernance au niveau panafricain et de voir dans quelle mesure nous devons / pouvons les intégrer à nos stratégies.

La mission du/de la stagiaire se résume ainsi :

Au sein du service Afrique, et en lien avec la responsable du service et les chargés de mission des zones concernées, le / la stagiaire aura pour mission de réaliser cette étude sur le thème proposé.

Cette analyse critique pourra prendre la forme de :

  • Notes d’analyse sur les cadres institutionnels, les politiques promues et les véhicules de ces politiques (institutions publiques et / ou privées) ;
  • Cartographie des acteurs institutionnels, de leurs prérogatives, de leurs modalités de fonctionnement ;
  • Notes d’analyses thématiques sur les acteurs ou des aspects de leurs actions en matière de politiques agricoles et foncières.

Préalablement à la réalisation de l’étude, le/ la stagiaire devra définir (ou préciser) :

  • La manière dont il/elle comprend les objectifs de l’étude ;
  • La méthode qu’il/elle compte déployer ;
  • La typologie des ressources documentaires utiles identifiées (rapports ou site d’institution, études universitaires ou d’ONG, ouvrages spécialisées, etc.) ;
  • Les personnes ressources identifiées (en vue d’entretiens, etc.) ;
  • Le calendrier prévisionnel de réalisation et d’éventuels besoins complémentaires identifiés.

Lieu du stage : Siège du CCFD-Terre solidaire – 4 rue Jean-Lantier – Paris 1er ardt (Métro Châtelet).

Durée souhaitée : 5/6 mois entre Mars et Août avec interruption du 5 au 16 Août (CCFD fermé).

Profil souhaité : Convention de stage obligatoirement signée avant le début du stage.

  • Etudiant(e) en M1/M2 sciences politiques ou sciences humaines et sociales (relations internationales, géopolitique, etc.).
  • Première expérience de recherche appréciée.
  • Intérêt pour les enjeux agricoles et fonciers et les droits des paysans.
  • Compétences méthodologiques, capacités d’analyses et rédactionnelles.
  • Maitrises des outils informatiques.
  • Autonome et responsable, sens critique, curiosité, capacité à s’intégrer et animer un collectif.
  • Maitrise de l’anglais (lu, écrit et parlé indispensable).
  • Adhésion aux valeurs du CCFD-Terre solidaire et intérêts pour la solidarité internationale.

Responsable du stage :
Au sein du Département des Partenariats Internationaux (DPI) et du service Afrique et Océan Indien, le chargé de mission Grands Lacs et Ethiopie.

CONDITIONS D’ACCUEIL DES ETUDIANTS :

  • Le stage se poursuivra dans le cadre légal des 35 heures/semaine.
  • Les stagiaires reçoivent une gratification selon le montant légal : 3,75 euros/heure.
  • L’étudiant(e) bénéficie du remboursement de 50% de son titre de transport Paris/IdF et peut bénéficier de tickets-repas moyennant contribution à hauteur de 40%.

CONTACT AU CCFD–Terre Solidaire :
Françoise BEUCHER - Responsable des stages
Courriel : f.beucher@ccfd-terresolidaire.org - Lettre de motivations et CV en pièces attachées
Tél : 01 44 82 81 83

DATE LIMITE DE DEPÔT DES CANDIDATURES :
le Jeudi 21 Février 2019

S’informer

21 février 2019

Rapport - Les entreprises dans le viseur des ONG, deux ans après l’adoption de la loi sur le devoir de vigilance (Communiqué)

Voilà deux ans qu’a été adoptée la loi française relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre, qui (...)

17 février 2019

Fabriquer et offrir du shampoing fait maison (recette birmane DIY)

Comment fabriquer dix litres de shampoing naturel et solidaire ? De passage en France, Peinn Pein nous a livré sa recette. Formatrice (...)

8 février 2019

Le Bien-vivre en actes et en pratique (témoignages et vidéos)

Pendant trois jours à Grenoble, universitaires, élus et acteurs de la société civile ont questionné la notion de « bien vivre » à travers (...)

Nos projets

11 janvier 2019

Mexique : sur les routes de l’exil, une femme et deux hommes témoignent

Manolo, Octavio, et Malvina ont trouvé refuge à la Casa Mambré, un point d’accueil créé par les sœurs scalabriniennes au Mexique et soutenu (...)

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 novembre 2018

Après le séisme et le tsunami sur l’île de Sulawesi en Indonésie, l’aide s’organise

Un violent séisme suivi d’un tsunami ont durement frappé l’île de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre dernier. Les organisations (...)