Publié le 09.11.2018

Offre de stage : Appui au plaidoyer sur la Colombie au sein du Service Amérique latine – Caraïbes du CCFD-Terre Solidaire

CONTEXTE :
Le gouvernement colombien a signé un accord de paix historique avec les FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie) en 2016, mettant fin à plus de 60 ans de conflit. Ce document repose sur 6 accords thématiques censés aborder les causes structurelles de la violence et permettre la construction d’une Colombie en paix et plus juste socialement : réforme rurale intégrale, participation politique, démobilisation des anciens guérilleros, solution au trafic de drogues, victimes, et mise en place et vérification.
L’ambition est énorme et les défis nombreux alors que la Colombie entre désormais dans une période cruciale de mise en place de l’accord, désormais sous un nouveau gouvernement, issu des élections de mai-juin 2018, avec un discours critique envers plusieurs aspects de l’accord.
La société civile locale a été très mobilisée pour défendre un processus de négociation inclusif : elle défend désormais une application au niveau local de l’accord pour garantir la construction de la paix sur les territoires.
Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire en Colombie sont ainsi impliqués directement dans le soutien à des communautés frappées par le conflit armé dans plusieurs départements. Ils participent également aux efforts de pédagogie de paix afin de faire connaître les dispositifs de l’accord de paix et l’importance de sa mise en place. Les garanties de non répétition de la violence sont cruciales alors que les assassinats de leaders sociaux ont dramatiquement augmenté selon les chiffres de plusieurs observateurs institutionnels et associatifs.

OBJECTIFS DU STAGE :

Dans ce contexte, le CCFD – Terre Solidaire s’est fixé comme objectif spécifique de participer à la construction d’une paix territoriale en Colombie en soutenant des initiatives de défense des droits fondamentaux des populations exclues, des actions de sensibilisation de l’opinion publique et la poursuite d’un plaidoyer international.

Deux axes forts sont retenus :

  • Plaidoyer : le CCFD – Terre Solidaire porte un plaidoyer spécifique au niveau international sur la paix et le respect des droits humains en Colombie à travers sa participation à des réseaux associatifs en France et en Europe.
  • Genre : certaines associations soutenues sont particulièrement actives sur la question du genre pour promouvoir la participation des femmes aux dynamiques de transformation sociale.

Le/la stagiaire aura pour mission de :

  • Contribuer au plaidoyer du CCFD-Terre Solidaire sur la Colombie dans le cadre du Réseau France Colombie Solidarités et du réseau européen OIDHACO ;
  • Accompagner les activités du Réseau France Colombie Solidarités (réunions de travail, groupes de travail spécifiques) ;
  • Dresser un état des lieux de la pratique des partenaires sur la question du genre afin de favoriser les échanges et apprentissages sur cet enjeu ;
  • Participer à l’accueil en France de partenaires colombiens.

LIEU DU STAGE : au Siège du CCFD-Terre Solidaire à Paris 1er.

DUREE ET PERIODE SOUHAITABLE : 6 mois (dès janvier ou février 2019)

PROFIL SOUHAITE : Stage obligatoirement intégré à un cursus pédagogique (Convention de stage obligatoire)

  • M1/M2 en sciences sociales ou politiques
  • Bonne maîtrise de l’Espagnol indispensable tant à l’oral qu’à l’écrit
  • Connaissance des projets de développement social et expérience de travail préalable avec des mouvements sociaux en Amérique latine appréciée
  • Connaissance de la Colombie et des enjeux liés aux accords de paix appréciée
  • Capacité de travail en équipe et bonne gestion des relations interpersonnelles
  • Sensibilité à l’égalité de genre
  • Capacités rédactionnelles (en français et en espagnol)
  • Connaissances de base en informatique (Microsoft Word, Excel, Power Point)

RESPONSABLE DU STAGE : Le Chargé de mission Pays andins au sein du service Amérique latine de la Direction des Partenariats Internationaux

CONDITIONS D’ACCUEIL DES ETUDIANT.E.S  :

  • le stage se poursuivra dans le cadre légal des 35 heures/semaine.
  • le/la stagiaire intégrera l’équipe Amérique latine – Caraïbes du CCFD-Terre Solidaire.
  • l’étudiant(e) bénéficie du remboursement de 50% de son titre de transport Paris/IDF et peut bénéficier de tickets-repas moyennant contribution à hauteur de 40%.
  • les stagiaires reçoivent une gratification selon le montant légal : 3,75 euros/heure.
  • l’étudiant(e) bénéficie de l’Assurance du CCFD.

CONTACT AU CCFD–Terre Solidaire :
Françoise BEUCHER - Responsable des stages
Courriel : f.beucher@ccfd-terresolidaire.org - Lettre de motivations et CV en pièces attachées
Tél : 01 44 82 81 83

URGENT DATE LIMITE DE DEPÔT DES CANDIDATURES : LE 22 NOVEMBRE 2018

S’informer

14 novembre 2018

L’accaparement des terres en violation des droits des populations (Edito)

FDM n°306

Être dépossédé de sa terre, comme le furent les populations noires pendant l’apartheid en Afrique du Sud, est un drame vécu par de nombreux (...)

13 novembre 2018

8 avenue Lénine : le combat d’une famille rom pour l’intégration (documentaire)

Mention spéciale au Budapest International Documentary Festival 2018 et sélectionné à DokLeipzig, au Human Film Festival de Berlin et à (...)

8 novembre 2018

RDC : 9 villages portent plainte contre une banque de développement allemande (communiqué)

Neuf communautés de la République démocratique du Congo ont accompli un geste historique cette semaine : elles ont porté plainte contre la (...)

Nos projets

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)