| |
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire

Décès du cardinal Etchegaray : tristesse et reconnaissance

Publié le 09.09.2019 Mis à jour le 09.09.2019

C’est un immense merci que nous tenons à adresser au cardinal Etchegaray. Merci pour ce qu’il a apporté à l’Eglise, à la solidarité internationale, et pour toutes ces années – près de cinquante- de compagnonnage du CCFD-Terre Solidaire.
Plusieurs figures de notre association qui l’ont bien connu témoignent

Décès du cardinal Etchegaray : tristesse et reconnaissance
Le bureau du CCFD-Terre Solidaire en visite à Rome en 2014, avec le Cardinal Etchégaray, au centre de la photo

« Il n’a cessé de rechercher la paix et la justice »

Par Sylvie Bukhari-de Pontual, Présidente du CCFD-Terre Solidaire depuis 2016

Le Cardinal Roger Etchegaray, un ami précieux, un fidèle soutien du CCFD-Terre Solidaire s’en est allé rejoindre le Père.

Comme certains d’entre nous, j’ai eu le bonheur de le connaître un peu et de le voir régulièrement à Rome dans son appartement du Trastevere où, après avoir tant parcouru la planète, l’heure était venue pour que le monde vienne à lui.

Avec son savoureux et rocailleux accent basque, toujours soucieux des hommes et des femmes, il n’a cessé de défendre la personne humaine et ses droits, de rechercher la paix et la justice pour laquelle il a tant œuvré, en particulier comme président du Conseil pontifical Justice et Paix et de Cor Unum. Il personnifiait l’ouverture au monde et aux autres, notamment en vivant résolument l’œcuménisme et le dialogue interreligieux.

Ainsi que le soulignait il y a quelques jours, Mgr Georges Pontier, archevêque émérite de Marseille et ancien président de la Conférence des évêques tout comme le fut le Cardinal Etchegaray, « Il a aimé le Christ de toutes ses forces. Il a aimé les hommes, des plus petits aux plus grands. Il a aimé l’Eglise de toute son énergie. » Au CCFD-Terre Solidaire, nous pouvons en témoigner et nous rendons grâce pour cette vie toute entière donnée au monde.

« Une présence fraternelle, chaleureuse, tonique »

Par René Valette, ancien président du CCFD-Terre Solidaire de 1988 à 1993

Merci Père Etchegaray,

A l’heure où j’écris ces lignes de nombreux articles ont déjà été publiés en hommage au Cardinal Roger Etchegaray. Il y en aura d’autres, tant le Cardinal aux hautes fonctions à Rome, l’ancien Archevêque de Marseille et tant l’homme, tout simplement l’homme, était apprécié par celles et ceux qui avaient le bonheur de le connaître.

Rencontre incontournable lors de nos visites annuelles au Vatican, les principaux responsables du CCFD-Terre Solidaire ne peuvent oublier le temps passé avec lui.

C’était tout d’abord l’Eucharistie dans la chapelle aménagée dans son logement du Trastevere. Puis venait le petit déjeuner cordial et enfin le temps d’échanges à la fois fraternel, solide, exigeant.

Je me souviens avec émotion du jour où il nous a dit : « Ce serait bien que vous soyez présents au Myanmar (Birmanie) ». Silence étonné puis je me rappelle que je lui avais répondu, citation de mémoire mais exacte « Le Myanmar c’est actuellement un pays très difficile. Or des pays difficiles, nous en connaissons, Cuba, le Vietnam et notre engagement dans ces pays n’est pas toujours compris, tant s’en faut, par les chrétiens de chez nous ». « Je sais », dit-il et il ajouta avec un beau sourire : « Mais n’est-ce pas là une de vos missions, une des raisons d’être du CCFD ? »

Parole réconfortante, particulièrement bienvenue car elle disait explicitement que les choix du CCFD s’inséraient pleinement dans la mission de l’Église. Merci Père Etchegaray.

Et puis il y eut sa présence fraternelle, chaleureuse, tonique, au Forum Terre d’Avenir du Bourget à la Pentecôte 1991. Son homélie conforta les assistants dans leur engagement de solidarité enraciné dans la foi.

Alors que nous étions encore secoués par une période difficile que nous venions de vivre, la présence d’un Cardinal de Curie aussi proche de Paul VI que de Jean Paul II qui lui confia des missions difficiles, parfois même périlleuses dans des régions du monde en conflit, était un signe de communion ecclésiale et de soutien extrêmement bénéfique. Merci Père Etchegaray.

Oui le Cardinal Etchegaray fut présent toute sa vie « aux périphéries » auxquelles le Pape François nous invite à être attentif et auxquelles le CCFD Terre Solidaire, depuis l’origine s’efforce à sa manière d’être présent lui aussi.

Pour tout cela vraiment un grand merci cher Père Etchegaray !

A Lyon, septembre 2019

« Un homme de foi au cœur large comme le monde »

Par Bernard Holzer, ancien Secrétaire général du CCFD-Terre Solidaire de 1988 à 1993

Je tenais à vous écrire ce mot depuis l’Extrême-Orient qu’il aimait bien, car j’ai besoin de partager la chance d’avoir connu cet homme de foi, disciple de Jésus, au cœur large comme le monde et de rendre grâce pour ce travail…

Cette annonce fut un choc. Une nouvelle page se tourne.

Que de souvenirs remontent à ma mémoire pour rendre grâce. Je me rappelle son accueil toujours chaleureux dans ses appartements dans le Trastevere à Rome et la messe matinale dans sa chapelle avec ses icônes et ses souvenirs des pays les plus pauvres et les plus opprimés du monde.

C’était aussi un ami du CCFD. Il était venu à « Terre d’Avenir », y avait présidé la messe et avait tenu à rencontrer l’évêque de Pékin d’alors chez son ami Guy Deroubaix.
C’est lui aussi qui m’avait ordonné diacre dans notre communauté de Rome. Nous nous écrivions pour Noël. Et il me répondait, m’encourageant à aimer la Chine et son Eglise.

A Manille, septembre 2019

Nous suivre
Passer à l'action
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066