Exemples de projets soutenus

Les dons obtenus grâce aux revenus de l’épargne solidaire permettent au CCFD-Terre Solidaire et à sa filiale la SIDI, spécialisée dans la microfinance, de soutenir de nombreux projets de solidarité internationale et de lutte contre la faim.

Un exemple : CENCOIC commercialise directement la production agricole indigène en Colombie

L’organisation a reçu le prix international des Grands prix de la finance solidaire 2020 ! Une belle reconnaissance pour cette organisation qui mène un travail de long terme dans des régions marquées par la guerre et les conflits autour de la terre.
Lire aussi l’article du Monde : Cencoic, un développement dans le respect de la nature

Le département du Cauca, en Colombie, abrite 300 000 indigènes (plus de 20% de la population locale) qui luttent depuis des décennies pour la reconnaissance de leurs droits, notamment à la terre.

De ce mouvement est née CENCOIC en 1980, lorsqu’un groupe d’indigènes entrepreneurs créa une organisation solidaire pour la commercialisation directe de leur café.

CENCOIC est un partenaire de la Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement (SIDI) et acteur du programme de Transition vers une agroécologie paysanne au service de la souveraineté alimentaire (TAPSA), cofinancé par le CCFD-Terre Solidaire.

Son objectif est de renforcer les communautés locales notamment via la promotion de l’économie solidaire.

Elle est centrée sur la production, la transformation et la commercialisation du café, et exporte chaque année plus de 1 000 tonnes certifiées équitable produites par ses 2 730 membres.

Ces petits paysans ont des parcelles escarpées de moins d’un hectare en moyenne, sur lesquelles poussent plants de café et cultures vivrières.

Le café est leur principale source de revenus et grâce à l’intégration de la coopérative aux réseaux de commerce équitable, un prix de vente plus élevé leur permet d’améliorer concrètement les conditions de vie de leur famille.

Outre l’achat et la commercialisation, CENCOIC fournit à ses membres un appui technique au niveau de la production. Six producteurs-formateurs effectuent des visites quotidiennes aux agriculteurs et leur fournissent des conseils, actualisent la base de données de l’organisation et contrôlent la qualité du café.

L’inclusion de CENCOIC dans le TAPSA devrait par ailleurs encourager le développement en « bio » d’une part plus importante de la production.

Autre exemple la CAPAD : l’agroécologie comme levier d’action pour les paysans burundais

De nombreux paysans burundais sont confrontés à une forte insécurité alimentaire.
En cause, des événements climatiques de plus en plus extrêmes conjugués à des problèmes d’accès à la terre. Non seulement les terres disponibles sont rares, mais des pratiques agricoles inadaptées les abiment.
Face à cette situation, la Confédération de Producteurs Agricoles pour le Développement (CAPAD), soutenue par le CCFD-Terre Solidaire et de la SIDI, est porteuse de changement.

Implantée dans 15 des 18 provinces du Burundi , elle rassemble 108 coopératives agricoles de cultures vivrières (pomme de terre, maïs, manioc, arachide, riz et cultures maraîchères) ou d’élevage Elle promeut un modèle économe, autonome et résilient face au changement climatique.

Aujourd’hui, dans le cadre du programme Transition vers une agroécologie paysanne au service de la souveraineté alimentaire (TAPSA), la CAPAD accompagne la transition sociale et écologique des territoires ruraux. Elle propose aux communautés paysannes de se former à la protection des sols et à l’utilisation d’engrais organique.
Elle soutient également les familles dans la production et la certification des semences, leur permettant ainsi d’intensifier et d’augmenter leur production et d’appuyer la transformation et la commercialisation de leurs produits.

La confédération soutient légalement es coopératives dans le développement de l’éducation à l’épargne et a développé un certain nombre de services dans ce cadre (conseils agricoles, crédit warranté, crédit de campagne agricole, mutuelles de solidarités MUSO, …).

Le présent document ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée. Conformément à la réglementation, toute souscription devra être précédée d’une évaluation de l’expérience, de la situation et des objectifs du client par son conseiller bancaire.
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066