Un programme pour lier genre et climat

PROGRAMME FACE : RENFORCER LES CAPACITÉS DES ORGANISATIONS FÉMINISTES SUR LES ENJEUX CLIMATIQUES

Le CCFD-Terre Solidaire lance un programme sur l’articulation des problématiques de genre et climat : Féministes pour des Alternatives Climat et Environnement (FACE).

 

Ce programme soutenu par l’AFD sera déployé sur 4 ans de 2022 à 2026 dans 14 pays d’Afrique.

 

L’objectif du programme FACE est de soutenir les capacités d’organisations féministes à agir sur les causes et impacts du changement climatique,  avec un accent sur l’agriculture.

Un programme en consortium sur le continent africain

Ce programme est mis en œuvre par un consortium de quatre organisations dont le CCFD-Terre Solidaire est chef de file avec trois autres partenaires : Adéquations, WoMin et ACORD Rwanda.

Le consortium mènera des projets sur le contient africain dans les régions suivantes :

  • L’Afrique des Grands Lacs : Rwanda, Burundi, RDC (province du Nord Kivu).
  • L’Afrique de l’Ouest : Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Sierra Léone.
  • L’Afrique australe et l’océan indien : Mozambique, Zimbabwe, Namibie, Zambie, Lesotho, Eswatini, Afrique du Sud, Madagascar.

 

©Julien Deconinck - FaireAgir.com / CCFD-Terre Solidaire

Faire émerger des alternatives

Le programme FACE a pour objectif de :

  • soutenir les actions pour la préservation du climat et de l’environnement des organisations engagées dans la lutte pour le respect des droits des femmes
  • renforcer les capacités d’organisations féministes face au changement climatique et les mettre en réseau
  • financer des alternatives pour la transition écologique, la préservation de la biodiversité et qui contribuent à transformer les rapports de pouvoir

Il permettra également d’ interpeller les pouvoirs publics sur les droits des femmes et leur mobilisation pour le climat.

Ce programme est co-financé par :

LOGO CCFD

Sur le
terrain

Les partenaires
locaux

WoMin

WoMin est une alliance panafricaine écoféministe luttant pour la justice climatique. WoMin travaille aux côtés de communautés et de militantes et de militants qui résistent à l’extractivisme sous ses différentes formes (extraction minière, pétrolière et gazière et méga-projets industriels) qui a un impact particulièrement destructeur sur les communautés et l’environnement.

ACORD Rwanda

ACORD Rwanda prône l’émergence d’une société responsable, équitable et participative. L’organisation promeut l’agroécologie pour atteindre la souveraineté alimentaire des populations paysannes vulnérables et protéger l’environnement. Elle mène aussi des campagnes de plaidoyers et organise des formations dans tout le pays.