Nos projets

Le CCFD-Terre Solidaire soutient financièrement 688 projets dans 68 pays du Sud et de l’Est. Ces projets s’attaquent aux causes de la faim, de la pauvreté et des conflits dans le monde. Ils soutiennent des solutions durables portées par des acteurs locaux.

Carte des projets soutenus par le CCFD-Terre Solidaire

Des projets qui luttent contre la faim, la pauvreté, et les conflits dans le monde

Les projets soutenus couvrent un large spectre : agriculture familiale, agroécologie, agroforesterie, banque de semences, mutuelles de solidarité, économie solidaire, appui à la structuration des sociétés civiles.

Un soutien financier et humain

Le CCFD-Terre Solidaire soutient directement les associations partenaires à travers :
- des financements
- des accompagnements techniques
- des échanges d’expérience avec d’autres acteurs
- des échanges avec son réseau de bénévoles en France
- la construction d’actions de plaidoyer communes auprès des instances françaises, européennes ou internationales concernées

Une démarche unique de partenariat avec les organisations soutenues

Les projets sont conçus et mis en œuvre par des organisations locales, grâce à des partenariats établis sur le long terme. Le CCFD-Terre Solidaire n’envoie pas d’expatriés, ni de matériel, il n’a pas d’antenne à l’étranger.

Pour mieux comprendre comment le CCFD-Terre Solidaire travaille en partenariat avec les associations locales, consultez la vidéo ci-dessous :

Découvrir des projets soutenus :

5 novembre 2018

Après le séisme et le tsunami sur l’île de Sulawesi en Indonésie, l’aide s’organise

Un violent séisme suivi d’un tsunami ont durement frappé l’île de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre dernier. Les organisations (...)

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)