Noël contre la faim

Publié le 27.06.2011 • Mis à jour le 09.11.2015

Le rapport de l’Observatoire National des Droits de l’Homme, soutenu par le CCFD-Terre Solidaire

Depuis son accession à l’indépendance, le Cameroun poursuit la construction d’une République dont les fondements sont entre autres, la justice, la démocratie, l’ordre et la liberté.

Cette marche vers le développement démocratique n’est cependant pas aisée à cause des tensions de toute sorte. Il est toutefois indéniable que des progrès ont été enregistrés. Pourtant, beaucoup reste à faire pour mettre en place une véritable gouvernance démocratique ayant pour piliers la promotion et la protection des droits de l’homme. En effet, malgré la ratification par le Cameroun de nombreux instruments internationaux, et l’existence d’institutions de promotion et de protection des droits humains, les droits de nombreux Camerounais sont quotidiennement bafoués ou violés.

Le 16 avril 2010, un Comité ad-hoc a été mis sur pied avec l’appui du CCFD-Terre Solidaire dans le but de redynamiser l’observatoire et de relancer ses activités. Ce Comité constitué d’Action pour l’Abolition de la Torture (ACAT-Littoral), de la Ligue des Droits et Libertés (LDL) et du Service National Justice et Paix (SNJP) s’est donné pour cahier de charges, la publication d’un rapport sur la situation des droits de l’homme au Cameroun couvrant la période de 2008 à 2010.

Ce rapport est le produit de douze mois de travail. Il traite prioritairement quatre thématiques :
- Violation des droits de l’homme dans le contexte de la crise sociale de février 2008 ;

  •  Conditions de détention dans les prisons du Cameroun ;
  •  Torture au Cameroun : l’action des forces de maintien de l’ordre ;
  •  Élection au Cameroun : focus sur le cadre juridique et institutionnel.

Ces thématiques mettent en relief les cas de violations des droits de l’homme survenus au Cameroun et leur incidence sur la problématique de la promotion de la dignité humaine et de l’Etat de droit.

Le rapport de l’Observatoire Nationale des Droits de l’Homme 2008-2010 (pdf)

Le rapport de l’Observatoire Nationale des Droits de l’Homme 2008-2010 (pdf)

Nos projets

8 août 2016

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

20 juin 2016

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)

S’informer

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

Selon la société civile, au moins 180 000 personnes sont portées disparues au Mexique. Démunies face à des autorités corrompues et liées au (...)

3 avril 2018

Déclaration de solidarité envers le père Amaro et la Commission pastorale de la terre

Le 27 mars 2018, le père Amaro Lopes de Sousa, agent de la Commission pastorale de la terre et curé au Brésil, a été arrêté et incarcéré. (...)

3 avril 2018

Au Brésil, le père José Amaro, défenseur des sans-terres, est jeté en prison

Le père José Amaro Lopes, prêtre à Anapu au Brésil, a été arrêté le 27 mars 2018 et incarcéré. Défenseur des droits des sans terres, il est (...)