Publié le 17.12.2009 • Mis à jour le 09.07.2012

Un an après le putsch en Guinée

Guinée : il faut envoyer une force de paix.

Paris, le 17 décembre 2009

Guinée : il faut envoyer une force de paix
En cette fin d’année en Guinée, un an après le putsch qui a porté au pouvoir le capitaine Dadis Camara et ses acolytes, une sorte de course contre la montre se joue entre le rendu attendu des conclusions de la commission d’enquête international de l’ONU concernant le massacre du 28 septembre à Conakry et le rétablissement du président, blessé par balles lors d’une tentative d’assassinat le 3 décembre et actuellement en soins au Maroc.

En effet si le rapport pointe la responsabilité de Dadis Camara, il sera alors plus aisé d’empêcher son retour au pays et aux commandes. Cette mise à l’écart est ardemment souhaitée par de nombreuses parties prenantes internes et externes à la Nation.

Durant ce temps la proposition, sinistre, du médiateur le président Blaise Campaoré qui a reçu entre ces deux dates clés les différents protagonistes de la crise, semble suspendue, si elle n’est pas déjà devenue inique.

Nathalie Dupont
Chargée de mission Afrique au CCFD-Terre Solidaire

Lire l’intégralité de l’analyse (pdf)

Nos projets

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)

S’informer

6 juillet 2018

Brésil : Le père Amaro, défenseur des sans terres, est libéré !

Le père José Amaro Lopes, prêtre et défenseur des droits des sans terres au Brésil, arrêté et incarcéré depuis trois mois, a été libéré le 29 (...)

19 juin 2018

La paix en Colombie encore davantage fragilisée par l’élection d’Ivan Duque

L’élection à la tête de l’Etat en Colombie d’Ivan Duque, représentant de la droite conservatrice, inquiète la société civile. Que va-t-il (...)

13 June 2018

Au Tchad : la société civile s’organise pour construire la paix

Le Tchad est rongé par les tensions intercommunautaires construites et instrumentalisées par des leaders politiques et religieux. La (...)