Publié le 24.02.2009 • Mis à jour le 09.09.2016

Plaidoyer pour une agriculture paysanne au Bénin

SYNPA née en 2002, elle a réussi à mobiliser une partie du monde agricole pour défendre ses intérêts et présenter des propositions concrètes aux pouvoirs publics béninois en faveur de l’agriculture paysanne.

L’élection du nouveau Président de la république Yayi Boni a renforcé la tendance très libérale de l’économie béninoise. Sur le plan agricole, le Président a développé une stratégie basée sur la culture intensive du palmier à huile et le développement des agro-carburants. Cette stratégie est une actualisation du modèle de culture de rente à l’exportation fortement dénoncée par SYNPA qui propose à l’inverse une stratégie basée sur la sécurité alimentaire et l’attribution des terres libres aux petits paysans.

Objectifs :
Défendre les intérêts des petits paysans et promouvoir des politiques agricoles en leur faveur tout en favorisant leur participation réelle aux actions de développement, la lutte contre la marginalisation et contre toute forme d’exclusion sociale. Domaine de lutte syndicale : L’accès aux terres publiques pour les petits paysans. L’amélioration de la gestion des marchés locaux La mécanisation du monde agricole Le financement de l’agriculture paysanne Le développement des projets agricoles pour les membres de SYNPA La lutte contre l’introduction des OGM au Bénin Le développement inconsidéré des agro-carburants au Bénin.

Activités :
Pour atteindre ses objectifs, SYNPA travaille sur le renforcement du mouvement (formation des militants, organisation de débats, mobilisation des organisations paysannes, mise en place d’alliances).
Elle organise aussi des campagnes de plaidoyer afin d’exercer des pressions parlementaires et médiatiques. En 2009, SYNPA se consacrera particulièrement à structurer une large coalition des organisations paysannes pour défendre l’agriculture paysanne. Elle développera une campagne de plaidoyer contre les agro-carburants au Bénin et défendra devant le Ministère de l’agriculture ses projets de fermes paysannes pour obtenir des moyens publics (terres publiques, crédits...).

Nos projets

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

S’informer

11 septembre 2018

Hausse de la faim et de l’insécurité alimentaire dans le monde : il est temps de s’attaquer aux causes (communiqué)

Le constat du rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, publié le 11 septembre 2018 par cinq agences (...)

19 juillet 2018

Les terres, variable d’ajustement des politiques climatiques ? (interview)

FDM n°305

L’agriculture commence enfin à être prise en compte dans les négociations climatiques internationales. Mais le péril grandit de voir des (...)

18 juin 2018

En Amérique latine, l’agroécologie est une lutte politique

En Amérique latine, se développe une approche politique de l’agroécologie. Au-delà de la seule question de l’agriculture, elle prend en (...)