Publié le 11.05.2012 • Mis à jour le 15.03.2013

Conférence sur les futures élections au Zimbabwe

Thèmes :

Paris, le 11 mai 2012

Le 25 mai 2012, le CCFD-Terre Solidaire accueille une conférence réunissant une dizaine de représentants de la société civile zimbabwéenne ainsi que 40 représentants d’ONG et gouvernements européens dont l’objectif est d’échanger sur les élections (présidentielle, législatives et municipales) qui devraient se tenir fin 2012, début 2013.

Une réflexion sur le rôle de la société civile et les gouvernements européens et zimbabwéens sera menée pour le bon déroulement du processus électoral suite aux violences qui ont marqué les précédentes élections.

Cette conférence sera suivie, le 26 mai de l’Assemblée Générale animée par le réseau ZEN (Zimbabwe Europe Network) dont fait partie le CCFD-Terre Solidaire. Il regroupe 31 organisations européennes et zimbabwéennes, laïques et confessionnelles traitant de questions de développement et de droits humains au Zimbabwe.

Parmi les participants issus de la société civile zimbabwéenne :

- Rindai Chipfunde-Vava, Directeur du Réseau zimbabwéen de soutien aux élections (Zimbabwe Election Support Network - ZESN). Il s’agit de la principale ONG de plaidoyer pour des élections libres et équitables. ZESN effectue un travail de veille de l’environnement électoral au niveau national et déploiera des milliers d’observateurs au moment des prochaines élections. L’organisation a forgé son expérience grâce à des missions d’observation au niveau national et international qu’elle effectue depuis une dizaine d’années. M Chipfunde-Vava exposera les obstacles légaux et administratifs à la tenue d’élections libres et équitables ainsi que la manière dont la société civile compte y faire face.

- Gideon Shoko, Secrétaire général de la Fédération des syndicats du Zimbabwe (Zimbabwe Congress of Trade Unions (ZCTU). L’engagement syndical de M Shoko au sein du syndicat des travailleurs des chemins de fer (Zimbabwe Amalgated Railway Workers Union) et du ZCTU date d’avant l’indépendance. Ce promoteur des droits de l’homme et de la démocratie fût d’abord actif pendant le régime raciste de Ian Smith et dénonce désormais le régime dictatorial de Robert Mugabe. M Shoko a été arrêté à plusieurs reprises mais continuera de se battre tant qu’une réelle démocratie ne sera pas en place au Zimbabwe. Il est basé dans la ville de Bulawayo et informera l’audience sur le climat qui règne actuellement dans le pays, notamment dans les régions du Sud du pays et dans les milieux des travailleurs.

- Okay Machisa, Directeur executif de l’Association du Zimbabwe pour les droits de l’homme (Zimbabwe Human Rights Association - ZimRights). Il s’agit de la principale organisation de défense des droits de l’homme zimbabwéenne qui travaille, autant que faire se peut, à travers tout le pays. Zim Rights se concentre plus particulièrement sur la lutte contre la torture et l’impunité ainsi que sur la promotion d’élection libres et crédibles. M. Machisa préside également la principale coalition d’ONG qui militent pour une bonne gouvernance au Zimbabwe : Crisis in Zimbabwe Coalition.

Pour plus d’informations sur le programme de la conférence et sur ZEN : www.zimbabweeurope.org

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

1er février 2017

Bénin : « Aidons les enfants à échapper à la traite »

FDM n°297

La traite d’enfants touche les jeunes Béninois les plus pauvres du pays. Face à ce phénomène, Sin Do, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, (...)

S’informer

8 novembre 2018

RDC : 9 villages portent plainte contre une banque de développement allemande (communiqué)

Neuf communautés de la République démocratique du Congo ont accompli un geste historique cette semaine : elles ont porté plainte contre la (...)

30 octobre 2018

Afrique du sud : l’enjeu vital de la redistribution des terres

FDM n°306

En attendant les fruits d’une réforme agraire complète qui verrait des propriétaires expropriés sans compensation, les terres communales (...)

19 octobre 2018

Brésil, une démocratie en péril

15 ans seulement après l’espoir suscité par l’élection de Lula, le Brésil a finalement élu Jair Bolsonaro à la tête du pays. Un candidat (...)