Publié le 28.09.2011 • Mis à jour le 19.06.2017

Oui pour une recherche scientifique indépendante qui valorise les ressources biologiques locales

La Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain (COPAGEN) est un mouvement social et citoyen ouest-africain. C’est un réseau composé d’organisations de la société civile de 9 pays de l’UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo), ainsi que la Guinée Conakry et le Tchad.

Elle comprend comme principaux acteurs, des Organisations paysannes, des ONG (dont des partenaires du CCFD-Terre Solidaire, par exemple : Acord Mali, Acord Guinée, Inades Formation, l’AOPP), des associations de consommateurs, des associations de développement, des syndicats, des mouvements des droits de l’homme, des organisations de jeunes, de femmes, des individus etc.

Le mouvement soutient les droits collectifs des communautés locales et des agriculteurs sur le patrimoine génétique africain, et rejette le génie génétique dans l’alimentation et l’agriculture.

La mission de la coalition est d’œuvrer pour la sauvegarde du patrimoine génétique agricole africain, et pour une utilisation durable des ressources biologiques africaines, à travers la protection des droits des communautés locales et des agriculteurs.

Le message de la COPAGEN est : « Oui pour une recherche scientifique indépendante qui valorise les ressources biologiques locales et les connaissances traditionnelles et endogènes dans l’intérêt des petits agriculteurs et des consommateurs africains, non au brevet du vivant et aux OGM face à tous les risques avérés et potentiels actuels qui y sont attachés. ».

La COPAGEN se mobilise autour de 3 axes :
- une mobilisation pour influencer l’avant projet de loi sur la biodiversité prévu par la CEDEAO et le CILLS,
- organiser la résistance paysanne en Afrique de l’Ouest face aux accaparements des terres
- la maîtrise par les paysans de la production et de l’amélioration des semences est un enjeu majeur de souveraineté alimentaire.

La COPAGEN est coordonnée par le secrétariat d’Inades Formation basé à Abidjan. Elle coordonne ses actions avec l’African Biodiversity Network qui organise la mobilisation paysanne en Afrique de l’Est et Australe autour des mêmes enjeux.

Nos projets

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 novembre 2018

Après le séisme et le tsunami sur l’île de Sulawesi en Indonésie, l’aide s’organise

Un violent séisme suivi d’un tsunami ont durement frappé l’île de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre dernier. Les organisations (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

S’informer

17 décembre 2018

Souveraineté alimentaire : « La Tunisie a perdu le contrôle de son modèle agricole »

307 - DECEMBRE

Pour des raisons historiques, le modèle tunisien est fondé sur l’exportation et la dépendance. Décryptage avec Habib Ayeb, géographe et (...)

17 décembre 2018

COP24 : A quand une réelle transition écologique ?

Avec les manifestations des gilets jaunes, la COP24 est passée au second plan dans l’actualité française. Au terme d’une conférence sur le (...)

30 novembre 2018

COP 24 : quels enjeux pour notre planète et l’humanité ? (vidéos)

Du 2 au 14 décembre 2018, les dirigeants du monde entier se réunissent à Katowice, en Pologne, à l’occasion de la COP24. Trois ans après (...)