Publié le 01.01.2009 • Mis à jour le 29.06.2012

Un collectif européen pour l’Afrique centrale.

Pourquoi le CCFD fait partie de l'EURAC.

Dans son soutien aux populations civiles de République démocratique du Congo, le Comité catholique contre la faim et pour le développement privilégie le jeu collectif : il est membre d’un collectif européen – EURAC – et d’un réseau français – REFAC.
Réseau européen pour l’Afrique centrale, l’EURAC regroupe 46 organisations non-gouvernementales actives en Afrique centrale dans le domaine de la coopération au développement ou de l’aide humanitaire. Ces ONG sont issues de 12 pays européens différents : Misereor (Allemagne), ASBL, CNCD (Belgique), Christian Aid (Royaume-Uni), CORDAID (Pays-Bas)...
 
L’EURAC travaille dans le plaidoyer pour l’Afrique centrale, informe sur la situation des populations civiles et des conditions de développement. Membre du conseil d’administration d’EURAC, le CCFD contribue à l’élaboration des positionnements portés par le réseau et par ses membres. Le plaidoyer qu’il mène auprès des décideurs français s’effectue sur la base de ces positionnements.

Elaboré en janvier 2008, le document « Paix, démocratie et développement durable » explicite la vision et les actions d’Eurac en Afrique centrale.
L’Eurac a travaillé également sur le Nord-Kivu. Ses prises de position sont publiées sur le site dans le dossier « partenaires » consacré au nord-Kivu.

Paix, Démocratie et Développement durable en Afrique Centrale :
Le document d’orientation de l’EURAC.

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

1er février 2017

Bénin : « Aidons les enfants à échapper à la traite »

FDM n°297

La traite d’enfants touche les jeunes Béninois les plus pauvres du pays. Face à ce phénomène, Sin Do, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, (...)

S’informer

29 novembre 2018

Cameroun : Les restrictions de la liberté d’expression marquent un signal inquiétant du nouveau mandat du Président Biya (communiqué)

• Au moins six journalistes arbitrairement arrêtés dans le cadre de leur travail • Disparition forcée d’un défenseur des droits humains • (...)

8 novembre 2018

RDC : 9 villages portent plainte contre une banque de développement allemande (communiqué)

Neuf communautés de la République démocratique du Congo ont accompli un geste historique cette semaine : elles ont porté plainte contre la (...)

30 octobre 2018

Afrique du sud : l’enjeu vital de la redistribution des terres

FDM n°306

En attendant les fruits d’une réforme agraire complète qui verrait des propriétaires expropriés sans compensation, les terres communales (...)