Publié le 29.04.2011 • Mis à jour le 19.09.2013

Programme « Éducation à la Paix »

L’éducation à la paix.

Après le génocide de 1994, comment ramener et préserver la paix au sein de la société rwandaise ? C’est une problématique à laquelle se consacre l’association UMUSEKE.

L’éducation à la paix, un défi après le génocide

Le génocide Rwandais de 1994 qui a fait près d’1 million de mort, a eu pour conséquence la destruction du tissu social ainsi que l’effondrement des structures locales. Les acteurs de la société civile rwandaise ont un réel défi à relever : la reconstruction d’un nouvel environnement social basé sur la réconciliation sociale, la paix et la lutte contre l’impunité.

UMUSKE est une association rwandaise, acteur de la société civile, elle est soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis 2005. UMUSEKE travaille à la mise en place d’un programme sur la promotion et la consolidation de la paix au Rwanda.

C’est dans ce contexte sensible qu’UMUSEKE a lancé ses actions dans l’éducation auprès des enfants et des jeunes, afin de préparer l’avenir du Rwanda.

Elle a pour objectif de promouvoir la culture de la paix, préalable à tout développement humain durable, en favorisant le dialogue, le respect des différences, la connaissance des droits et des devoirs et l’engagement dans des actions concrètes de changement.

« Éducation à la Paix » soutenu par le CCFD-Terre Solidaire est l’un de ses nombreux programmes. Il consiste à mettre en place des méthodes innovantes d’éducation à la paix, dans la perspective de créer un cadre de dialogue entre les enfants et leurs familles, base de la cohésion sociale. D’autres outils comme « le Sentier de la Paix » et « le Club de la Paix » permettent cette sensibilisation.

Depuis le lancement du programme en 2005, des milliers de jeunes rwandais à Cyangugu, Gitarama, Butare, Gikongoro et Kagbayi ont été sensibilisés et formés. UMUSEKE, avec la conviction née de l’expérience que la paix et le développement sont interdépendants, a élargi son programme à des activités de protection de l’environnement. 

UMUSEKE est en partenariat avec l’Ecole de la Paix de Grenoble et avec l’association française « Par la main ».

Enfants qui suivent une animation « le sentier de la paix » dans une école rwandaise dans les faubourgs de Kigali

Nos projets

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

16 janvier 2018

Birmanie : se former aux pratiques alternatives pour s’émanciper des grandes entreprises étrangères

En Birmanie, le Gaia Sustainable Management Institute (GSMI), organisation partenaire du CCFD-Terre Solidaire, développe des pratiques (...)

15 septembre 2017

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

S’informer

6 August 2018

Promouvoir une « culture de la rencontre », au service de la paix

Dans un monde marqué par les tensions et les conflits, le Pape François prône une culture de la rencontre. Dans une émission spéciale, la (...)

13 June 2018

Au Tchad : la société civile s’organise pour construire la paix

Le Tchad est rongé par les tensions intercommunautaires construites et instrumentalisées par des leaders politiques et religieux. La (...)

7 mars 2018

Birmanie : journalisme citoyen, un autre moyen de se faire entendre

FDM n°303

Dans un pays où la culture démocratique en est à ses débuts, deux partenaires birmans du CCFD-Terre Solidaire aident les citoyens à (...)