Publié le 06.02.2012 • Mis à jour le 13.02.2013

Sénégal, non à la violation de la constitution !

Contre l’avis de la quasi-totalité des constitutionnalistes de notre pays, le Conseil Constitutionnel vient de valider la candidature du président Wade à un troisième mandat. Cette décision a mis tout le pays en ébullition, suite à la colère ressentie par la grande majorité du peuple sénégalais.

Le Forum Social Sénégalais, en tant qu’espace d’expression des organisations et mouvements populaires, ne peut que soutenir la résistance populaire à cette candidature qui viole la Constitution de notre pays.

En conséquence, le FSS demande à tous ses membres de prendre part à cette résistance du peuple sénégalais contre une forfaiture qui risque de mettre en péril les acquis démocratiques de notre pays.

Le FSS demande au président Wade de renoncer à sa candidature qui a déjà plongé le pays dans une violence aux conséquences imprévisibles.

Le FSS condamne fermement l’arrestation d’Alioune Tine, Président de la RADDHO et Coordonnateur de M23. Cette arrestation et toutes les autres arrestations ou intimidations de membres du M23 sont une violation grossière des droits humains les plus élémentaires garantis par notre Constitution.

Le FSS condamne avec la dernière énergie le meurtre de sang froid commis par la Gendarmerie de Podor sur des personnes innocentes et non armées. Par la même occasion, le FSS s’incline pieusement devant leur mémoire et celle du policier tué vendredi 27 janvier.

Tous ces évènements tragiques sont le résultat de la volonté du président Wade de maintenir sa candidature contre la volonté populaire.

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

Message des Evêques du Sénégal à l’occasion de l’élection présidentielle de février 2012 (pdf)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

24 février 2016

Protestation et indignation populaire au Tchad

Bruno Angsthelm, chargé de mission Afrique, revient d’une mission au Tchad. Avec Abderamane Ali Gossoumian, Coordinateur national du (...)

8 avril 2015

Un rapport togolais décrit une démocratie « à double vitesse »

Six organisations de la société civile du Togo publient, avec l’appui du CCFD-Terre Solidaire, un rapport sur le Togo intitulé « (...)

S’informer

20 juillet 2018

Niger : Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort doivent être libérés (communiqué)

Alors que le verdict du procès des défenseurs des droits humains au Niger est attendu pour mardi 24 juillet, il est plus que temps pour (...)

27 avril 2018

Au Nicaragua, la violente répression contre les mobilisations citoyennes ne faiblit pas

Les manifestations qui ont gagné le pays depuis le 18 avril 2018 sont la plus forte expression citoyenne depuis longtemps. La violente (...)

24 avril 2018

Le terrorisme, défi des deux côtés de la Méditerranée

Depuis 2015, au fil de nos échanges réguliers avec le Forum Tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) sur l’actualité en (...)