Publié le 31.05.2007 • Mis à jour le 13.02.2013

Acord au Tchad, les citoyens au cœur de la décentralisation

Le Tchad vit à l’heure de la décentralisation. La réforme promue par le gouvernement devrait permettre aux citoyens de prendre part de façon plus active aux décisions locales qui les concernent.

Les organisations communautaires de base, composantes essentielles de la société civile, n’ont cependant pas encore pris le virage de la décentralisation. Leurs actions continent d’aller de façon exclusive à l’aide à la production. Ce faisant, elles ne semblent plus adaptées aux enjeux du développement nés de cette réforme.

Le partenaire
ACORD (Association de coopération et de recherche pour le développement) est consortium d’ONG soutenant des projets en Afrique (le CCFD en est membre). Son personnel est presque exclusivement africain, issu du pays où les projets sont mis en œuvre. Pour ce projet, Acord-Tchad travaille en lien avec huit autres organisations de la société civile, à deux services techniques de l’Etat et à l’administration locale.

Le projet
Contribuer à renforcer la participation des citoyens au développement dans les zones du Djourf El Amar, Guera et Dabara.

Les réalisations
60000 personnes sont les bénéficiaires directs de ce projet. Une dizaine de coordinations cantonales sont créées pour le mettre en œuvre sur le terrain. Des forums de discussions sont organisés sur les thèmes les plus divers : sécurité alimentaire, décentralisation, droits fondamentaux, rôle et fonctionnement des communes, etc.
Des démarches sont entreprises auprès des administrations locales et des ONG intervenant dans la zone du projet pour promouvoir les organisations communautaires de base dans le processus de décentralisation. Un réseau inter-paysan est mis en place dont la mission est de contribuer à l’élaboration d’un plan de développement local.

Nos projets

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 novembre 2018

Après le séisme et le tsunami sur l’île de Sulawesi en Indonésie, l’aide s’organise

Un violent séisme suivi d’un tsunami ont durement frappé l’île de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre dernier. Les organisations (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

S’informer

8 janvier 2019

Brésil : forte inquiétude de l’Eglise et de la société civile sur le devenir des terres indigènes (témoignage)

Au Brésil, le nouveau président Jair Bolsonaro vient déjà d’annoncer le transfert de la responsabilité de la démarcation des terres indigènes (...)

20 décembre 2018

Pourquoi promouvoir l’agroécologie paysanne ?

Améliorer les conditions de vie socio-économiques et écologiques des populations rurales, c’est possible ! Le CCFD-Terre Solidaire fait le (...)

17 décembre 2018

Souveraineté alimentaire : « La Tunisie a perdu le contrôle de son modèle agricole »

307 - DECEMBRE

Pour des raisons historiques, le modèle tunisien est fondé sur l’exportation et la dépendance. Décryptage avec Habib Ayeb, géographe et (...)