Publié le 14.11.2017 • Mis à jour le 28.11.2017

Tchad : le point de vue de la société civile sur les réformes institutionnelles

Le Comité de Suivi de l’Appel à la Paix et à la Réconciliation (CSAPR) publie un rapport sur le projet de réformes au Tchad : « Les réformes institutionnelles : entre ambitions partisanes et unité nationale ». Le rapport formule un certain nombre d’inquiétudes et de propositions.

Depuis l’annonce d’un processus de réformes institutionnelles par le président Déby, un groupe de travail a été mis en place afin de faciliter la participation de la société civile et de donner « un avis citoyen » sur le sujet.

Le Comité de Suivi de l’Appel à la Paix et à la Réconciliation, organisation partenaire du CCFD-Terre Solidaire, anime le débat public pour tout ce qui a trait à la consolidation d’une paix durable au Tchad. Il a déjà produit plusieurs études partagées avec le public, notamment celles sur les partis politiques au Tchad (2012), sur les politiques françaises et européennes au Tchad (2014) et plus récemment sur les questions d’insécurité alimentaire comme risque sur la stabilité du pays (2017).

Ce dernier rapport a pour objectif de contribuer à la gouvernance démocratique et à la consolidation de la paix au Tchad en apportant des éléments d’analyses ainsi que des propositions.

Ce travail s’est nourri de dialogues avec un ensemble de leaders politiques, d’élus, de leaders religieux, membres de la société civile, administrateurs, citoyens autour des questions suivantes :

  • Dans le contexte de crise sociale, économique et politique que traverse le pays, suffit-il de reformer pour aboutir à de profondes mutations de la vie publique tchadienne ?
  • Quelles sont les conditions optimales à remplir pour opérer une réforme consensuelle ?
  • Sur quoi porteront précisément les réformes ?

Rapport : Les réformes institutionnelles au Tchad entre ambitions partisanes et unité nationale
Téléchargez le rapport

Ce projet a été soutenu dans le cadre du programme paix mis en place par le CCFD-Terre Solidaire et ACORD au Tchad, en République Centrafricaine, au Soudan, et au Soudan du Sud. Ce programme travaille sur les causes profondes des conflits dans la région et s’engage pour plus d’une décennie.

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

S’informer

15 janvier 2019

Elections présidentielles en RDC : "un processus électoral dévoyé et des institutions décrédibilisées" (communiqué)

Le résultat provisoire de l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo, donnant vainqueur M. Tshisekedi, est terni par un (...)

18 décembre 2018

Nicaragua : Nouvelles attaques contre les libertés démocratiques (Communiqué)

Poursuivant sa politique consistant à museler toute expression critique vis-à-vis du gouvernement Ortega-Murillo, une majorité de députés (...)

29 novembre 2018

Cameroun : Les restrictions de la liberté d’expression marquent un signal inquiétant du nouveau mandat du Président Biya (communiqué)

• Au moins six journalistes arbitrairement arrêtés dans le cadre de leur travail • Disparition forcée d’un défenseur des droits humains • (...)