Noël contre la faim

Publié le 23.09.2008 • Mis à jour le 13.02.2013

Dégradation de la situation intérieure bolivienne

Elu en 2006, le président bolivien Evo Morales est confronté à la rébellion ouverte de 4 provinces de l’est du pays contrôlées par l’opposition de droite.

Revendiquant une plus grande économie, les préfets de ces 4 provinces contestent les projets de réforme constitutionnelle et de redistribution des richesses. La situation a empiré début septembre. On compterait déjà une centaine de disparus, des dizaines de blessés et une vingtaine de morts.

Inquiet de la dégradation de la situation, le Comité catholique contre la faim et pour le développement dénonce, dans un communiqué signé par huit autres ONG françaises, le massacre du 11 septembre dernier, l’attitude de l’opposition et les agissements des groupes armés contre les organisations sociales du département de Pando.

Lisez le communiqué du CCFD et des associations allliées.

Nos projets

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

8 août 2016

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

20 juin 2016

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

S’informer

20 April 2018

Au Niger : demande de libération immédiate pour les représentants de la société civile arrêtés

Au Niger, deux vagues d’arrestations viennent de cibler des acteurs de la société civile protestant contre la nouvelle loi de finance 2018 (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

Selon la société civile, au moins 180 000 personnes sont portées disparues au Mexique. Démunies face à des autorités corrompues et liées au (...)

3 avril 2018

Déclaration de solidarité envers le père Amaro et la Commission pastorale de la terre

Le 27 mars 2018, le père Amaro Lopes de Sousa, agent de la Commission pastorale de la terre et curé au Brésil, a été arrêté et incarcéré. (...)