Publié le 29.03.2010 • Mis à jour le 24.01.2013

Haïti, le CCFD-Terre Solidaire craint une nouvelle tragédie humanitaire

31 mars 2010, conférence internationale des donateurs à New-York pour Haïti

Paris, le 29 mars 2010

Conférence internationale des donateurs pour Haïti, le CCFD-Terre Solidaire craint une nouvelle tragédie humanitaire avec l’arrivée de la saison des cyclones et appelle à une mobilisation massive incluant la société civile haïtienne.

A l’heure où la communauté internationale se penche au chevet d’Haïti, le CCFD-Terre Solidaire, présent de longue date dans le pays à travers le soutien apporté à des organisations locales de développement, appelle à la mise en place d’un véritable plan Marshall tant les besoins sont immenses.
 
En effet, le moment de l’urgence est loin d’être passé. Alors que des centaines de milliers de personnes vivent encore sous des abris de fortune, à flanc de collines ou dans les lits des rivières, des milliers de vies sont encore en danger. La saison des cyclones est proche, et tout porte à croire qu’elle sera dévastatrice. Dans ce contexte, une deuxième tragédie humanitaire s’annonce si rien n’est fait pour reloger rapidement les réfugiés dans des bâtiments sécurisés. Cette situation est d’autant plus explosive que les campagnes sont aujourd’hui proches du point de saturation et qu’il existe un risque réel de reflux des populations vers les villes.
 
Outre l’urgence extrême qui doit être prise en compte à New York, le CCFD-Terre Solidaire interpelle le gouvernement haïtien et la communauté internationale* pour qu’ils prennent la mesure de la dimension globale de la reconstruction. Il ne s’agit pas de reconstruire Port au Prince et les autres villes détruites mais bien l’ensemble du pays. Cette reconstruction ne pourra se faire que si la population haïtienne y est associée. Selon Xavier Ricard, directeur des partenariats internationaux au CCFD-Terre Solidaire « Face au gigantesque défi que constitue la reconstruction du pays tout entier, un des écueils serait de croire au mirage de « la page blanche » en ignorant le travail réalisé depuis de nombreuses années par les acteurs de la société civile haïtienne. Ces femmes et ces hommes ont fait le choix de rester en dépit des immenses difficultés et sont aujourd’hui porteurs d’une véritable vision alternative du développement du pays ». 

Dans cette optique, le CCFD-Terre Solidaire renforce le soutien qu’il apporte à des organisations locales particulièrement actives dans des secteurs clés du développement, au premier rang desquels le développement agricole et rural. Elles interviennent également dans les domaines du microcrédit pour la création d’activités économiques génératrices de revenus et la défense des droits économiques et sociaux des populations les plus vulnérables.

Ces acteurs qui forment la société civile haïtienne sont mobilisés de longue date en faveur d’une réforme de la gouvernance du pays et d’un changement de modèle économique permettant d’endiguer l’extrême pauvreté dont souffre le pays depuis des décennies. Au lendemain du séisme dont les conséquences obligent la communauté internationale à repenser l’avenir complet du pays, les propositions qu’ils portent doivent être entendues.

* Ces interpellations sont notamment formulées à partir de différentes organisations auxquelles participe le CCFD-Terre Solidaire telles que la coordination Europe-Haïti (CoE-H), l’Espace de Partenariat Franco-Haïtien, Coordination Sud et la CIDSE.

Contacts presse : Nathalie Perramon 01 44 82 80 67 - Véronique de La Martinière 01 44 82 80 64

Retrouvez toute l’information du CCFD-Terre Solidaire sur Haïti : http://www.ccfd-terresolidaire.org/urgence-haiti

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

21 mars 2018

A Haïti, entre cyclones et sècheresses, assurer l’accès à l’eau

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, zoom sur Haïti. Dans un pays touché par des sècheresses de plus en plus longues et intenses, (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

S’informer

19 juillet 2018

Environnement : la terre, variable d’ajustement des politiques climatiques ?

FDM n°305

L’agriculture commence enfin à être prise en compte dans les négociations climatiques internationales. Mais le péril grandit de voir des (...)

30 mai 2018

Projet de loi Agriculture et Alimentation : poudre de perlimpinpin ! (Communiqué)

Ce mercredi 30 mai 2018 à partir de 15h, le tant attendu projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation est voté en première lecture à (...)

16 mai 2018

Projet de loi Agriculture et Alimentation : un texte sans grande ambition qui ne réglera pas les crises agricoles (Communiqué)

Depuis le début de l’année, plusieurs chantiers se sont ouverts dans la suite des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA) : projet de loi, (...)