Publié le 20.12.2010 • Mis à jour le 24.01.2013

Un an après le séisme, le CCFD-Terre Solidaire renforce son soutien aux organisations haïtiennes

Un an après le séisme en Haïti

Paris, le 20 décembre 2010

Un an après le terrible séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, éprouvée par l’accumulation des catastrophes, la société civile haïtienne, première à porter secours aux populations, reste pourtant mobilisée. C’est d’elle que sortira le renouveau indispensable à la reconstruction en profondeur d’Haïti.

C’est pourquoi, le CCFD-Terre Solidaire renforce les moyens des 7 organisations haïtiennes qui sont ses partenaires, pour leur permettre de développer leur action dans la durée selon deux axes prioritaires pour l’avenir du pays.

Développer l’agriculture et le milieu rural
- Par le déploiement d’un fonds de financement adapté aux spécificités du monde rural et accessible aux paysans et entrepreneurs ruraux pour relancer et dynamiser l’agriculture haïtienne. Mis sur pied avec l’expertise de la SIDI, filiale du CCFD-Terre Solidaire pour la finance solidaire, ce fonds permettra la création et la consolidation de 1500 entreprises sur 5 ans.

  • par le soutien à la production agricole et aux filières locales (mangues, maraîchage, riz, élevage...)

Renforcer la démocratie et structurer la société civile
 Les problèmes structurels déjà présents en Haïti : fragilité de l’Etat, appauvrissement des campagnes, caractère anarchique de Port-au-Prince, économie informelle, absence de soutien à la production agricole locale et manque de débouchés, sont encore plus criants après le séisme. Il est essentiel de donner aux organisations haïtiennes, mobilisées de longue date en faveur d’une réforme de la gouvernance du pays et d’un changement de modèle économique, les moyens d’interagir efficacement avec les autorités locales et nationales, et de soutenir les initiatives de plusieurs d’entre elles, engagées dans une démarche de renforcement des collectivités locales (construction de centres administratifs, formation des élus...) et de décentralisation de leurs propres bureaux.

Le CCFD-Terre Solidaire a collecté 2 millions d’euros pour renforcer les moyens de ses partenaires dans la phase d’urgence et surtout pour leur permettre, sur le long terme, de mener à bien des initiatives dans des domaines prioritaires pour la reconstruction du pays.

Dans la phase d’urgence, 430 000 € ont été engagés pour répondre à la demande de 5 de ces partenaires (ITECA, KNFP, Concert’Action, Justice et Paix, Fonhsud). Habituellement engagés dans des programmes de développement (économique, agricole, social) ces organisations bien connues des populations et bien structurées se sont mobilisées pour apporter une aide d’urgence aux populations sinistrées : kits alimentaires, tentes, soins médicaux, fourniture de semences...

Contact : Véronique de La Martinière : 01 44 82 80 64 - 06 07 77 05 80 v.delamartiniere@ccfd.asso.fr
CCFD-Terre Solidaire - 4, rue Jean Lantier 75001 Paris

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

Télécharger le dossier presse, Un an après le séisme en Haïti (pdf)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

21 mars 2018

A Haïti, entre cyclones et sècheresses, assurer l’accès à l’eau

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, zoom sur Haïti. Dans un pays touché par des sècheresses de plus en plus longues et intenses, (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

S’informer

30 mai 2018

Projet de loi Agriculture et Alimentation : poudre de perlimpinpin ! (Communiqué)

Ce mercredi 30 mai 2018 à partir de 15h, le tant attendu projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation est voté en première lecture à (...)

16 mai 2018

Projet de loi Agriculture et Alimentation : un texte sans grande ambition qui ne réglera pas les crises agricoles (Communiqué)

Depuis le début de l’année, plusieurs chantiers se sont ouverts dans la suite des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA) : projet de loi, (...)

9 mai 2018

Négociations climat : service minimum sur les questions agricoles aux dépens de l’urgence climatique (Communiqué)

La session de négociations, débutée au sein de la Convention Climat des Nations Unies la semaine dernière, se termine sur un résultat peu (...)