Publié le 15.11.2010 • Mis à jour le 29.06.2012

Message de la Commission Episcopale Nationale Justice et Paix en Haïti.

Thèmes :

Paris, le 15 novembre 2010

Cette année, la Commission Episcopale Nationale Justice et Paix s’est réunie en Assemblée Générale du 8 au 12 novembre 2010 au Centre ITEKA (Institut de Technologie et d’Animation) à Gressier avec plus de 60 délégués des différents diocèses de l’Eglise catholique à travers le pays. (...)

La Commission se trouve devant de plus grands défis à relever afin de contribuer à ouvrir un avenir pour le peuple après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, sans compter les préoccupations du peuple suite au dévastations et la désolation suite à l’épidémie du choléra et le passage du cyclone Tomas. (...)

La Commission est bouleversée par le manque de sens de responsabilité du Gouvernement qui ne déploie pas des moyens importants pour soulager la misère de la population. Les victimes du tremblement de terre continuent à vivre dans des situations inhumaines et dans l’impossibilité de satisfaire leurs besoins les plus élémentaires. (...) Aujourd’hui, le pays semble bien un désert sans Etat, où le système d’exploitation et de zombification reprend ses droits sans aucune entrave. Il n’y a pas de réaction citoyenne pour corriger ses dérives et déviations à la direction du pays au cours de ces dernières années. (...)

Une nouvelle calamité, la maladie du choléra, est venue frapper notre peuple ; elle démontre une fois de plus la mauvaise gestion de la chose publique depuis bien longtemps, qui rend le pays faible devant n’importe quel événement qui pourrait le frapper. (...)

Ces différents contretemps et tout ce que le peuple est en train de vivre, a comme résultat que bon nombre d’Haïtiens ne font plus confiance à eux-mêmes ou à l’avenir de leur pays. Pourtant, la reconstruction du pays exige des valeurs fortes comme : la confiance en soi ; la valorisation de sa propre culture, traditions, langue et de tout ce qu’on est ; l’amour de son pays ; le soin et le souci de l’environnement et le sens de la responsabilité. Ce sont des valeurs indispensables qui nous permettront de répondre aux défis posés par la reconstruction après le séisme, les autres catastrophes qui ont frappé le pays et l’épidémie du choléra. (...)

Lire l’intégralité du communiqué Justice et Paix Haïti (pdf)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

21 mars 2018

A Haïti, entre cyclones et sècheresses, assurer l’accès à l’eau

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, zoom sur Haïti. Dans un pays touché par des sècheresses de plus en plus longues et intenses, (...)

S’informer

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)

12 juillet 2018

Que font les Etats membres de l’Union européenne à l’Onu pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

Ce 11 juillet 2018, un collectif de 36 organisations de la société civile (associations et syndicats) a interpellé les Etats membres de (...)