| |
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
Dossier Spécial Haïti

La Cellule de Réflexion et d’Action Nationale (CRAN) tire la sonnette d’alarme et prend position

Publié le 04.06.2010 Mis à jour le 22.08.2012

La Cellule de Réflexion et d’Action Nationale (CRAN) des Jésuites et de la Société Civile suit avec préoccupation les évènements de la vie sociopolitique haïtienne.

  • la dégradation accélérée des conditions de vie de la population, notamment dans l’enfer des abris provisoires
  • l’inadéquation du plan gouvernemental de reconstruction avec les besoins réels de la population
  • l’absence totale de communication et de coordination au sein du Gouvernement
  • l’insouciance scandaleuse des dirigeants et autres acteurs politiques qui sont en train d’enfoncer le pays dans la misère et le chaos, renforçant ainsi la dépendance économique et politique
  • les manifestations à répétition sans cohérence interne
  • le vote, dans des conditions douteuses, d’une Loi d’urgence de plus en plus décriée
  • un Conseil Électoral Provisoire (CEP) contesté et n’inspirant pas la confiance nécessaire à des élections crédibles ;
  • l’ingérence de plus en plus choquante de la Communauté internationale dans les affaires internes du pays. À ce carrefour difficile et décisif que traverse actuellement le pays, la CRAN tire la sonnette d’alarme sur l’urgence pour tous les secteurs de mettre les intérêts collectifs au-dessus des intérêts personnels et partisans. Les enjeux actuels du processus de reconstruction nous commandent de nous unir en vue de poser, dans le dialogue et la sérénité, les vrais problèmes du pays et de dégager un consensus sur les choix socio-économiques et politiques à faire pour le sauvetage national. Dans cette perspective, la CRAN dénonce :
    • la Loi du 15 avril 2010 sur l’État d’urgence, en raison de son caractère anticonstitutionnel et attentatoire aux libertés publiques et aux droits fondamentaux ;
    • la violation de la lettre de la Constitution du pays, en créant la possibilité de prolonger le mandat présidentiel au-delà du 7 février 2011.

La CRAN invite : Le Président de la République A rechercher activement le dialogue avec tous les secteurs politiques et les organisations de la société civile en vue de parvenir à un accord politique visant à créer un nouveau Conseil Électoral Provisoire (CEP) qui puisse inspirer de la confiance, élément fondamental pour la légitimité et la crédibilité des prochaines élections.

Le Gouvernement haïtien A informer la nation de sa politique économique et sociale, notamment le plan d’urgence en faveur de la population sinistrée.

1- Les acteurs politiques :

  • à faire preuve de sens de responsabilité face aux menaces qui pèsent sur la nation toute entière ;
  • à exercer leurs droits dans le respect des règles démocratiques consacrées par la Constitution de 1987.
    2- Les organisations et groupes de la société civile haïtienne :
  • à s’unir pour exiger des dirigeants d’assurer le leadership dans la gestion de la reconstruction.
    3- La Communauté internationale :
  • à être réellement solidaire du peuple haïtien, de respecter sa dignité et son droit à l’autodétermination.
Nous suivre
Passer à l'action
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066