Un avenir sans faim
dossier

Spécial Haïti

Publié le 16 novembre 2011

Mission en Haïti 18 mois après le séisme

Chargée du suivi des partenaires au CCFD-Terre Solidaire en Haïti, Violaine Dory y a effectué une nouvelle mission, 18 mois après le séisme. Soutenue par une forte implication de la société civile et la solidarité internationale, la reconstruction se poursuit dans des conditions qui restent difficiles pour le peuple haïtien.

Sur les 1,5 million de personnes sans abri après le séisme, environ 700 000 vivent encore dans des camps. Une situation qui tend à se pérenniser, car les populations déplacées n’ont très souvent pas d’autre possibilité de bénéficier d’un minimum d’aides. La construction de logements progresse lentement, à cause de la désorganisation du pays, mais aussi de l’ampleur de la tâche. Très éprouvante, en particulier pour les plus démunis, la saison des cyclones a entraîné une recrudescence de l’épidémie de choléra. Elle fait encore de nombreuses victimes, notamment dans les zones rurales les plus isolées.

Sur le plan politique, le processus engagé avec l’élection du président de la République bénéficie d’une confiance manifeste, mais relative en raison de blocages entre le Président, le parlement et les partis politiques. Le fait que le pays soit encore sous perfusion de l’aide internationale ne facilite pas les choses (le budget des ONG internationales est supérieur à celui du gouvernement haïtien, mais sans réelle coordination entre les deux). Sur le terrain, le désir et l’ambition de refondation sont omniprésents. Pour l’instant, une bonne part de l’effort de reconstruction repose sur les organisations de la société civile, dont les partenaires du CCFD-Terre Solidaire en Haïti, tels le KNFP (Conseil national de financement populaire) et le mouvement paysan Tèt Kole. Les projets avancent, comme a pu en témoigner, lors de la campagne de Carême, Anthony Eyma directeur de Concert’Action. Lors de ce séjour en France, ses rencontres lui ont inspiré de nouvelles idées de développement agricole et d’accompagnement de PME (commercialisation sur les marchés, AMAP) en Haïti.

Serge Lafitte, le 16 novembre 2011

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

10 janvier 2017 ITECA , Concert’Action

Trois mois après l’ouragan, des nouvelles d’Haïti

Les 3 et 4 octobre 2016, l’ouragan Matthew a dévasté Haïti. Vous avez été nombreux à manifester votre solidarité avec les Haïtiens en (...)

S’informer

21 avril 2016

Séisme, solidaire avec le peuple équatorien

Le CCFD-Terre Solidaire exprime sa solidarité envers la population équatorienne ébranlée par le séisme qui a secoué le pays le 16 avril (...)

21 avril 2016

Haïti : face à la crise politique, les partenaires du CCFD-Terre Solidaire s’expriment

De retour d’Haïti à la rencontre des partenaires, Floriane Louvet, chargée de mission au CCFD-Terre Solidaire, évoque la situation du pays (...)

27 octobre 2015

A Haïti, la démocratie locale à l’épreuve

FDM n°289

Le projet Makon prend naissance en 2008 à Gros-Morne dans le nord d’Haïti. Une idée simple a priori : créer un espace de concertation (...)