Mexique

.

15e puissance économique mondiale, grâce à ses richesses en matières premières, le Mexique n’échappe pas aux problématiques qui marquent toute l’Amérique centrale.

Le pays est affecté par des inégalités profondes. La moitié de ses habitants est en situation de pauvreté. Parmi les plus touchés :

  • les nombreux peuples indigènes
  • les communautés paysannes
  • les populations migrantes

Terre historique de transit pour les personnes migrant du Sud vers les Etats-Unis, le Mexique est désormais de plus en plus une terre d’accueil. Face à la fermeture des frontières de son voisin du Nord, la question des conditions d’accueil et d’intégration des populations migrantes monte en puissance dans les espaces médiatiques, politiques et sociaux.

Depuis la signature de l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena) en 1994, l’économie mexicaine subit la domination des Etats-Unis. 77 % des exportations mexicaines ont ce pays pour destination. Cette relation de dépendance laisse peu de marge de manœuvre au Mexique.

Le modèle agraire mexicain, mis en œuvre depuis la révolution zapatiste de 1911 recule à vitesse grand V. Il y a quelques dizaines d’années, le Mexique était le pays qui disposait du plus de terres agricoles collectives au monde. Aujourd’hui, le modèle industriel et agricole extractiviste gagne du terrain. Il s’accapare les terres au détriment des populations indigènes et paysannes. Socialement destructeur, ce modèle menace également l’environnement, dans l’un des pays les plus riches en biodiversité au monde.

A ces problématiques, s’ajoute celle de la violence, dont les femmes demeurent les premières victimes. Chaque jour, 7 féminicides sont recensés au Mexique.

Les « disparitions forcées » sont également une tragédie nationale. Les autorités locales, gangrenées par la corruption, sont en incapacité d’y mettre un terme. Pire, le procureur spécial de l’Etat de Veracruz a même reconnu en 2017 qu’elles avaient une responsabilité dans 60 % des disparitions constatées dans cet Etat.

Malgré les violences, et face au manque de volonté politique, la société civile est très dynamique et mobilisée. Elle a ainsi obtenu quelques victoires remarquables telles que l’adoption d’un nouveau système pénal en juin 2016, ou la Loi générale sur les disparitions forcées en avril 2017.

Notre action

Le CCFD-Terre Solidaire soutient ses partenaires au Mexique dans leurs exigences d’un Etat plus inclusif et leur proposition d’un modèle de développement et de justice au bénéfice de tous. Nous soutenons particulièrement les initiatives contribuant à :

  • Défendre les droits des populations
  • Promouvoir les pratiques agroécologiques ou ancestrales, notamment dans la région du Chiapas où les populations indigènes se battent pour préserver leur mode de vie face à l’accaparement de leurs terres
  • Lutter contre les inégalités et les violences faites aux femmes

Quelques projets que nous soutenons :