Publié le 24.02.2009 • Mis à jour le 14.02.2013

Les jeunes au cœur du développement

Les couches pauvres des milieux ruraux du Pérou furent les grands oubliés des politiques nationales de développement et les premières touchées par la crise économique, suite à la politique ultralibérale du Président Fujimori.

Les jeunes sont les plus touchés par la crise économique, politique et sociale que traverse le pays, mais se trouvent néanmoins aux avant-postes de la réorganisation et de la récupération démocratique du Pérou.

24% de la population active est jeune, 46% est sous-employée et 14% au chômage. Aujourd’hui, au Pérou, la société civile assume un rôle croissant dans le processus de démocratisation du pays et la lutte contre la corruption. Elle s’organise progressivement pour faire entendre sa voix. Le processus de décentralisation et de régionalisation peut être une opportunité pour la démocratie, si les besoins de formation de cadres locaux sont satisfaits. Dans ce contexte, la JARC poursuit son travail de formation permanente des jeunes cadres du mouvement en milieu rural (qui appartient au MIJARC) et de leur capacité d’animation/formation. Ces jeunes occupent d’ailleurs de plus en plus des postes dans l’administration publique ou sont élus, et/ou participent au processus de budget participatif (niveaux local et communal).

En 2006, suite au travail de renforcement institutionnel destiné à mieux structurer l’action du mouvement dans les régions et à améliorer la formation des dirigeants (avec l’appui du CCFD-Terre solidaire), ce processus se poursuit pour aboutir à la réalisation de l’Assemblée, donnant lieu à l’élaboration des nouvelles orientations de la JARC pour les trois prochaines années. En 2007, 500 jeunes ont été formés par le mouvement.

Objectifs :
Développer les capacités de leadership démocratique et productif des jeunes membres de la JARC des régions sélectionnées pour le projet (San Martin, Loreto, Ucayali, Huanuco, Cajamarca, Piura, Anncash, Ica, Ayacucho, Cusco, Puno).

Activités :
Formation de l’équipe du projet, sélection des thèmes et contenu, et réalisation des formations (développement personnel, relations humaines et sociales, leadership et participation citoyenne, développement de projets productifs), élaboration de 4 modules éducatifs sur ces thèmes, formation de 18 éducateurs communautaires sur les zones du projet, création d’une école de formation communautaire formant 270 jeunes par an, appui au développement de projets productifs par les groupes locaux de jeunes dans les zones rurales.

Auteur(s): JARC

Nos projets

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

16 janvier 2018

Birmanie : se former aux pratiques alternatives pour s’émanciper des grandes entreprises étrangères

En Birmanie, le Gaia Sustainable Management Institute (GSMI), organisation partenaire du CCFD-Terre Solidaire, développe des pratiques (...)

15 septembre 2017

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

S’informer

3 July 2018

Succès au Pérou : une entreprise renonce à son contrat minier face à la pression citoyenne

Une entreprise canadienne vient de renoncer à un contrat d’exploitation minière dans la région de Cuzco. Cette décision fait suite à une (...)

5 juin 2018

Pour sauver l’Amazonie, le peuple wampis se constitue en nation (vidéo)

Face aux dérèglements climatiques et aux convoitises économiques, le peuple wampis, au Nord du Pérou, en Amazonie, s’est constitué en (...)

5 juin 2018

Mgr Pedro Barreto, un nouveau cardinal engagé pour l’Amazonie

Mgr Pedro Ricardo Barreto Jimeno, jésuite de 74 ans et archevêque du diocèse de Huancayo, dans les Andes péruviennes, sera institué (...)