Un avenir sans faim

Publié le 24.02.2009 • Mis à jour le 14.02.2013

Les jeunes au cœur du développement

Les couches pauvres des milieux ruraux du Pérou furent les grands oubliés des politiques nationales de développement et les premières touchées par la crise économique, suite à la politique ultralibérale du Président Fujimori.

Partenaire(s) :

Les jeunes sont les plus touchés par la crise économique, politique et sociale que traverse le pays, mais se trouvent néanmoins aux avant-postes de la réorganisation et de la récupération démocratique du Pérou.

24% de la population active est jeune, 46% est sous-employée et 14% au chômage. Aujourd’hui, au Pérou, la société civile assume un rôle croissant dans le processus de démocratisation du pays et la lutte contre la corruption. Elle s’organise progressivement pour faire entendre sa voix. Le processus de décentralisation et de régionalisation peut être une opportunité pour la démocratie, si les besoins de formation de cadres locaux sont satisfaits. Dans ce contexte, la JARC poursuit son travail de formation permanente des jeunes cadres du mouvement en milieu rural (qui appartient au MIJARC) et de leur capacité d’animation/formation. Ces jeunes occupent d’ailleurs de plus en plus des postes dans l’administration publique ou sont élus, et/ou participent au processus de budget participatif (niveaux local et communal).

En 2006, suite au travail de renforcement institutionnel destiné à mieux structurer l’action du mouvement dans les régions et à améliorer la formation des dirigeants (avec l’appui du CCFD-Terre solidaire), ce processus se poursuit pour aboutir à la réalisation de l’Assemblée, donnant lieu à l’élaboration des nouvelles orientations de la JARC pour les trois prochaines années. En 2007, 500 jeunes ont été formés par le mouvement.

Objectifs :
Développer les capacités de leadership démocratique et productif des jeunes membres de la JARC des régions sélectionnées pour le projet (San Martin, Loreto, Ucayali, Huanuco, Cajamarca, Piura, Anncash, Ica, Ayacucho, Cusco, Puno).

Activités :
Formation de l’équipe du projet, sélection des thèmes et contenu, et réalisation des formations (développement personnel, relations humaines et sociales, leadership et participation citoyenne, développement de projets productifs), élaboration de 4 modules éducatifs sur ces thèmes, formation de 18 éducateurs communautaires sur les zones du projet, création d’une école de formation communautaire formant 270 jeunes par an, appui au développement de projets productifs par les groupes locaux de jeunes dans les zones rurales.

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

S’informer

30 mai 2017

Lettre ouverte d’associations et institutions à Monsieur le Président Emmanuel Macron

À l’occasion de la refonte de la Directive européenne Accueil qui sera votée en juin prochain, nous demandons à ce que, conformément à la (...)

1er février 2017

« Aidons les enfants à échapper à la traite »

FDM n°297

La traite d’enfants touche les jeunes Béninois les plus pauvres du pays. Face à ce phénomène, Sindo, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, met (...)

21 octobre 2016

Au Pérou, la répression policière fait une nouvelle victime dans une zone minière

Le 14 octobre 2016, un quatrième paysan a perdu la vie dans le cadre du conflit social qui oppose la population locale au plus grand (...)