Publié le 26.02.2009 • Mis à jour le 14.02.2013

Participation citoyenne pour les droits de l’homme, la démocratie et le développement solidaire du pays

Depuis 41 ans, CEAS, organe de la Conférence Episcopale Péruvienne, s’est mis au service des personnes et groupes vulnérables, de la défense de leurs droits humains, des leaders sociaux, des paysans menacés récemment par les accords de libre échanges, les populations urbaines et rurales affectées par la pollution et la spoliation de leurs ressources naturelles.

CEAS nourrit par ailleurs une réflexion sur la Doctrine Sociale de l’Eglise souhaitant montrer pourquoi celle-ci s’engage sur les problématiques de la démocratie, l’économie, la promotion des droits humains, la protection de l’environnement. Le processus de décentralisation actuel est une opportunité pour le pays grâce à l’ouverture de nouveaux processus participatifs, la vigilance sociale et citoyenne (budget participatif par ex.), la transparence dans l’accès à l’information et la nécessité de rendre des comptes aux électeurs, soit une des initiatives de démocratisation et de réforme de l’Etat promues par CEAS.

En 2007 les avancées en matière de transfert de compétences de l’Etat vers les régions sont notables et représentent une opportunité en matière de participation citoyenne pour les organisations locales. Dans ce cadre, la formation de responsables, des agents de la Pastorale Sociale animée par CEAS et de leaders est une nécessité pour leur permettre une participation plus efficiente dans les espaces qui leur sont ouverts ("Mesas" (Tables) de concertation, Conseils de Coordination Local et Régional, Comités de gestion). Ces personnes pourront alors développer des compétences de gestion pour le développement local, la gestion des conflits, mener des activités d’incidence politique dans les agendas publics et jouer un rôle dans la consolidation des processus d’articulation de la société civile et de l’Etat comme CONADES et COREDES, impulsés par CEAS.

Objectifs :
Les réseaux d’Eglise, les Evêques, leurs agents pastoraux et les laïcs, en coordination avec les organismes de la société civile, promeuvent activement la participation citoyenne et la défense des institutions démocratiques et le respect des droits humains, l’impulsion de processus de concertation pour le développement solidaire, la protection de l’environnement. Objectif spécifique : Promouvoir des mécanismes de participation citoyenne pour la gestion concertée des programmes sociaux transférés aux gouvernements locaux et régionaux.

Nos projets

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

8 août 2016

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

S’informer

18 décembre 2018

Nicaragua : Nouvelles attaques contre les libertés démocratiques (Communiqué)

Poursuivant sa politique consistant à museler toute expression critique vis-à-vis du gouvernement Ortega-Murillo, une majorité de députés (...)

17 décembre 2018

COP24 : A quand une réelle transition écologique ?

Avec les manifestations des gilets jaunes, la COP24 est passée au second plan dans l’actualité française. Au terme d’une conférence sur le (...)

5 décembre 2018

Deux volontaires péruvienne et vietnamienne accueillies à Grenoble par le CCFD-Terre Solidaire (portraits)

FDM n°305

Depuis longtemps la Délégation catholique pour la coopération (DCC) envoie des volontaires dans les pays du Sud pour des missions de un ou (...)