espaces
bénévole | presse | donateur
| |
Dossier Asie : reconstruire après le tsunami

Coordonner les acteurs de la reconstruction

Publié le 16.06.2005 Mis à jour le 27.08.2012

Les actions de secours ont été menées par les services de l’administration indienne de manière relativement plus efficace qu’en Indonésie ou au Sri Lanka (des zones de conflits). Néanmoins les rivalités entre administrations, les faiblesses d’organisation ont ralenti l’action.

La multiplication des interventions, publiques, privées, internationales ont créé aussi des situations d’embouteillage t des problèmes de répartition.

Dans la durée, il faut disposer d’un plan d’ensemble, répartir les moyens, coordonner les interventions.

Une coordination pour les partenaires du CCFD

Les 25 partenaires indiens du CCFD impliqués dans les opérations d’urgence ont rejoint la coordination d’ONG Tsunami Relief and Rehabilitation Coordination (TRRC), créée le 31 décembre 2004 pour combiner les actions de terrain et mieux répartir l’aide.

Mi-janvier 2005, elle a opté pour la cessation des aides en nourriture aux populations de pêcheurs de Nagapattinam, déjà pourvues par d’autres moyens.

TRRC est devenue peu à peu un espace de réflexion et d’élaboration de projets pour la réhabilitation et la construction sur le long terme.
Cette coordination travaille aussi bien avec les autorités locales qu’avec les communautés affectées et les minorités dalits, religieuses ou tribales.

En dépit de leurs bonnes volontés, les ONG membres ont parfois du mal à s’accorder ; certaines manquent d’expériences dans les zones affectées ; d’autres ont tendance à défendre la seule communauté qu’elles représentent.

Nous suivre
Passer à l'action
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066