Noël contre la faim

L’utilisation des dons

Membre du Comité de la Charte, le CCFD souscrit à un engagement contrôlé de bonne gestion des dons, de transparence vis-à-vis des donateurs et de conformité de l’usage des dons avec les objectifs annoncés.

Une gestion soumise à des contrôles indépendants et rigoureux

Dans le cadre de son soutien aux victimes du tsunami, le CCFD a fait l’objet, au cours de l’année 2006, d’une série de contrôles spécifiques qui ont confirmé la bonne gestion des fonds reçus des donateurs :

  • Le Comité de la Charte (organisme de contrôle des associations faisant appel à la générosité publique) a vérifié la rigueur de gestion, la transparence financière et la qualité de la communication envers les donateurs
  • La Cour des Comptes, après plusieurs mois de travaux, rendra en décembre 2006 une appréciation sur la conformité des dépenses engagées par les ONG françaises aux objectifs poursuivis par l’appel à la générosité publique.
  • La Commission des Affaires Etrangères de l’Assemblée Nationale a mené une enquête afin de dresser un bilan des conditions d’intervention sur le terrain des ONG françaises et de l’utilisation des fonds mobilisés.

Enfin, dans le cadre de cofinancements avec la Fondation de France, le CCFD a fait l’objet de contrôles de la part d’un cabinet d’audit (KPMG) pour les projets concernés par ces cofinancements.

Pour en savoir plus sur le CCFD vous pouvez télécharger la synthèse du rapport financier 2004 :

Faits et chiffres 2004
17 juin 2005

Des frais limités

Dossier : Asie : reconstruire après le tsunami

La gestion et l’utilisation de ces fonds occasionnent certains frais. le traitement des dons (la saisie des données et l’envoi des reçus (...)

17 juin 2005

Les financements accordés par le CCFD

Dossier : Asie : reconstruire après le tsunami

Le CCFD n’est pas une association d’urgence, mais ses partenaires habituels ont dû faire face à une situation d’urgence exceptionnelle pour (...)

17 juin 2005

Le suivi des financements

Dossier : Asie : reconstruire après le tsunami

Comment les projets sont-ils choisis ? Ce sont les partenaires qui soumettent leurs demandes au CCFD. Dans les semaines qui ont (...)

Nos projets

1er décembre 2017 Acord Burundi , Les femmes paysannes de l’Union Uwaki de Kiwanja, décembre 2013 , Mooriben

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

1er décembre 2017 Inades formation au Burundi

Burundi : Les femmes au coeur de la transition écologique et sociale

301 - Septembre-Octobre

Porté par le CCFD-Terre Solidaire dans six pays africains, le programme PAIES au Burundi a notablement contribué à inclure les femmes au (...)

16 novembre 2017 Amassa Afrique Verte

Au Mali, 6 manières de faire face aux changements climatiques

Au Mali, la saison des pluies est durablement perturbée par la crise du climat. Ces changements affectent en particulier la période des (...)

S’informer

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)

8 décembre 2017

Au Mexique, le Prix National des Droits Humains 2017 décerné à notre partenaire Miguel Gandara, président de Serapaz

Avec tous les membres de Serapaz, le CCFD-Terre Solidaire se réjouit de voir le Prix National des Droits Humains au Mexique décerné à son (...)

29 novembre 2017

Henri Burin des Roziers, grand avocat des paysans sans terre au Brésil, nous a quittés

Henri Burin des Roziers est mort le 26 novembre 2017 à Paris à l’âge de 87 ans. Frère dominicain français épris de justice et de liberté, (...)