Publié le 07.10.2014 • Mis à jour le 07.10.2014

Basil Fernando (Hong Kong) récompensé du Right Livelihood Award

Directeur des politiques et programmes de l’Asian Human Rights Commission, une ONG hongkongaise partenaire du CCFD-Terre Solidaire, Basil Fernando est l’un des cinq lauréats du prestigieux prix Right Livelihood 2014. Une récompense méritée.

Décerné pour la première fois en 1980, le prix Right Livelihood, qui signifie en français « moyens d’existence justes », est considéré comme un prix Nobel alternatif. Il honore chaque année des individus, des organisations, des associations qui « apportent des réponses concrètes et exemplaires aux défis les plus urgents auxquels nous sommes confrontés » : Justice sociale, droits de l’Homme, paix, désarmement, droits des minorités, agriculture, droit à la nourriture, environnement, développement humain… La palette des récipiendaires montre la diversité de ces défis. Les prix seront remis au Riksdag, le Parlement suédois, le 1er décembre prochain. Quelques jours avant la remise des Nobel de la Paix.

Défenseur acharné des plus démunis en Asie

Basil Fernando sera récompensé ce jour là pour « son travail exceptionnel et sans relâche pour documenter et soutenir la mise en œuvre des droits de l’homme en Asie ». Avocat sri-lankais, défenseur infatigable et acharné des plus démunis depuis vingt-cinq ans, son engagement lui a valu d’être obligé de fuir le Sri Lanka en 1989. Il a rejoint en 1994 l’Asian Human Rights Commission (AHRC), dont il est aujourd’hui le directeur des politiques et des programmes.
Le prix donne une reconnaissance bien méritée à cette ONG basée à Hong Kong, partenaire du CCFD-Terre Solidaire depuis 2010. Fondée par un groupe de juristes et de militants en 1986, l’AHRC cherche en effet à promouvoir l’application des droits humains et documente leurs violations dans une région qui s’étend du Népal aux Philippines. Un travail de tous les instants auquel s’ajoutent la formation et l’éducation des populations locales, des actions de plaidoyer et d’alerte, des campagnes de sensibilisation menées au niveau régional et international. Depuis 2006, un programme spécifique cherche également à faire respecter par les États le droit des populations les plus pauvres à une alimentation suffisante. Un droit reconnu dans la Déclaration universelle des doits de l’Homme.

« La pauvreté ne se résume pas à un manque de ressources »

« Lorsque l’on parle de pauvreté, on résume toujours cela à un manque de ressources. Et l’approche des gouvernements, voire des Nations unies, pour régler cette question consiste à rechercher des manières d’améliorer les revenus des personnes », réagissait Basil Fernando à l’annonce de sa nomination. « On oublie toujours, dans ces beaux discours, de mentionner le prix que les pauvres doivent payer à cause du manque de protection dont ils sont victimes. L’installation ou l’amélioration des systèmes judiciaires doivent aussi avoir leur place sur l’agenda humanitaire. »
Basil Fernando, qui fêtera ses 70 ans le 10 octobre, rejoint ainsi la liste des 158 personnes, originaires de 65 pays, récompensées d’un Right Livelihood Award à ce jour. Une liste dans laquelle il côtoie désormais d’autres compagnons de route du CCFD-Terre solidaire, comme le Thaïlandais Sulak Sivaraksa (1995), le Philippin Walden Bello (2003) et le Brésilien Chico Whitaker (2006).

Patrick Chesnet

Nos projets

30 novembre 2018

Cop 24 : Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 novembre 2018

Après le séisme et le tsunami sur l’île de Sulawesi en Indonésie, l’aide s’organise

Un violent séisme suivi d’un tsunami ont durement frappé l’île de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre dernier. Les organisations (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

S’informer

5 décembre 2018

Deux volontaires péruvienne et vietnamienne acceuillies à Grenoble par le CCFD-Terre Solidaire (portraits)

FDM n°305

Depuis longtemps la Délégation catholique pour la coopération (DCC) envoie des volontaires dans les pays du Sud pour des missions de un ou (...)

30 novembre 2018

COP 24 : quels enjeux pour notre planète et l’humanité ? (vidéos)

Du 2 au 14 décembre 2018, les dirigeants du monde entier se réunissent à Katowice, en Pologne, à l’occasion de la COP24. Trois ans après (...)

29 novembre 2018

Cameroun : Les restrictions de la liberté d’expression marquent un signal inquiétant du nouveau mandat du Président Biya (communiqué)

• Au moins six journalistes arbitrairement arrêtés dans le cadre de leur travail • Disparition forcée d’un défenseur des droits humains • (...)