Inde

Deuxième pays le plus peuplé au monde, l’Inde est désormais reconnue comme une puissance émergente mondiale. Pays de contrastes, l’Inde présente une incroyable richesse culturelle, spirituelle et linguistique.

Sa forte croissance économique a permis l’émergence d’une classe moyenne. Cependant, les inégalités demeurent très fortes. En 2016, 10 % de la population détenait 80,7 % des richesses. L’exploitation exacerbée des humains et de la nature pose de graves problèmes sociaux et environnementaux.

Le pays est aujourd’hui confronté à des crises écologiques d’une gravité sans précédent. Réchauffement climatique et pollution intense mettent en péril les écosystèmes et les populations qui en dépendent.

Confrontées à un système patriarcal ancien, qui se traduit désormais par un déséquilibre démographique entre les hommes et les femmes, ces dernières sont aussi particulièrement vulnérables.

Malgré un contexte politique parfois difficile et violent, la société civile indienne foisonne d’initiatives qui visent à explorer de nouvelles voies. Les droits et l’accès aux biens communs (eau, forêt, terre), ainsi que le modèle d’agriculture promu sont des clés du changement. Dans une société où 49.7% de la population vit encore de l’agriculture, des millions de paysans et de paysannes se tournent vers l’agroécologie, à la recherche de pratiques plus respectueuses de leur mode de vie et de la nature.

Ces communautés s’attèlent à la lutte contre la désertification, à la régénérescence des forêts ou des littoraux. De nouvelles façons de s’organiser sont explorées tandis que les initiatives locales se regroupent en coalitions régionales voire nationales.

Pour tous, une même volonté : questionner le modèle de « développement » dominant et proposer des alternatives.

Notre action

Le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses organisations partenaires en Inde afin d’appuyer les communautés les plus vulnérables, parmi lesquelles les femmes, les communautés discriminées par le système des castes et victimes d’un modèle de « développement » économique inégalitaire.

L’association soutient les communautés qui s’organisent pour défendre leurs droits, comme celles confrontées à l’accaparement des biens communs : les pécheurs, les habitants des forêts, des communautés paysannes confrontées à des projets dévastateurs.

De ce fait, il ne s’agit pas uniquement de critiquer le modèle de développement actuel mais également d’accompagner les organisations partenaires dans leur recherche d’alternatives et de nouveaux modèles.

L’agroécologie se trouve au cœur de nombreux projets soutenus, afin de favoriser la souveraineté alimentaire des populations et la structuration des communautés. L’enjeu des droits et de l’accès des populations aux communs est primordial, c’est pourquoi plusieurs organisations partenaires se concentrent sur l’application des lois progressistes existantes – loi sur le droit à la forêt par exemple – ou sur la demande de réformes, notamment agraires.

Enfin, une attention toute particulière est accordée à la question du vivre-ensemble dans une société très fragmentée. Il s’agit d’inciter au dialogue intercommunautaire, et de dépasser les clivages, dans une démarche d’apprentissage mutuel et d’ouverture.

Quelques projets que nous soutenons :