Noël contre la faim

Publié le 15.01.2013 • Mis à jour le 06.03.2013

Disparition de Sombath Somphone

Interpellé par des individus non identifiés le 15 décembre alors qu’il rentrait chez lui, Sombath Somphone, figure charismatique de la société civile laotienne et jusqu’à récemment directeur du Centre de formation au développement participatif, le Padect, ONG locale alliée du CCFD-Terre Solidaire, n’avait toujours pas donné signe de vie, le 14 janvier.

Thèmes :

Une disparition que certains attribuent, images vidéo de son arrestation à l’appui, au gouvernement. Ce que réfutent les autorités laotiennes, qui s’affirment « très concernées par cet incident » et déclarent « mettre tout en œuvre pour établir la vérité ».

Récompensé en 2005 par le prestigieux prix Ramon Magsaysay, sorte de prix Nobel asiatique, Sombath Somphone défend, depuis la fondation du Padect en 1996, un mode de développement durable et participatif. Ce qui, malgré les timides réformes du régime laotien, ne lui vaut pas que des amis. Son implication dans l’organisation du neuvième Forum des peuples Asie-Europe (AEPF), événement soutenu par le CCFD-Terre Solidaire, qui s’est tenu pour la première fois à Vientiane en octobre 2012, pourrait être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de l’« ouverture » gouvernementale ». Durant la rencontre, après les discours de bienvenue officiels, plusieurs participants laotiens ont été intimidés dès lors qu’ils s’exprimaient sur des sujets sensibles comme l’accaparement des terres lié notamment aux grands barrages hydrauliques. Plusieurs d’entre eux ont ensuite été convoqués et interrogés par les autorités.

Cette pression à l’encontre des acteurs locaux de la société civile, loin d’être isolée, s’étend aussi aux ONG étrangères présentes sur place, comme le montre l’expulsion, une semaine avant cet enlèvement, de la directrice de l’ONG suisse Helvetas.

Reste à espérer que les appels de la communauté internationale, lancés de tous les coins de la planète, permettront d’en savoir un peu plus sur le sort de Sombath.

Auteur(s): Patrick Chesnet

Nos projets

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016 RNSCM

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)

S’informer

8 décembre 2017

Au Mexique, le Prix National des Droits Humains 2017 décerné à notre partenaire Miguel Gandara, président de Serapaz

Avec tous les membres de Serapaz, le CCFD-Terre Solidaire se réjouit de voir le Prix National des Droits Humains au Mexique décerné à son (...)

7 novembre 2017

Paradise papers : les paradis fiscaux, comme l’île Maurice, sont une entrave aux droits humains (témoignage)

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Chaque année, l’Ile Maurice, véritable paradis fiscal, doit renoncer à des investissements dans le secteur de la santé et de l’éducation. (...)

25 octobre 2017

Droits humains : vers un règlement contraignant pour les multinationales ?

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Un projet de traité international pour en finir avec l’impunité des multinationales a été présenté fin octobre 2017 à l’Onu. Une étape (...)