Publié le 19.10.2012 • Mis à jour le 07.10.2013

Pour qu’émerge en Asie un autre modèle de développement économique

Fondée par Walden Bello, à qui l’on doit le concept de "démondialisation", Focus on the Global South agit au niveau de l’ensemble du continent asiatique.

L’organisation combine recherche politique, plaidoyer, militantisme et formation de terrain afin qu’émerge en Asie un autre modèle de développement économique, respectueux de l’environnement et générateur de justice sociale.

Pour Focus on the Global South, l’Asie entre dans une nouvelle phase de crise économique avec la chute de la croissance des pays émergents, ce qui constitue un grand changement pour le continent habitué à une croissance forte.

La situation va se dégrader et les mesures d’austérité, tels que mis en place en 2008 ne suffiront pas à maitriser cette dégradation. Il s’agit d’une crise d’un nouveau type qui aura un impact sur l’ensemble de la société.

Face à ce constat, Focus on the Global South centre son action autour de trois axes prioritaires :

- le changement climatique : pour Focus, il y a urgence ! L’organisation analyse les impacts du changement climatique sur les conditions de vie et le phénomène croissant des migrations climatiques. L’organisation porte un regard critique sur les mesures d’ajustement proposées aux niveaux nationaux et régional, notamment les mécanismes de compensation comme le REDD, considéré comme un certificat pour l’accaparement des terres. Elle anime des réseaux et organise des mobilisations dans le but de promouvoir des politiques répondant réellement aux enjeux climatiques.

- le commerce et les investissements : l’Asie voit se multiplier les accords de libre échange qui favorisent les investissements massifs, asiatiques ou étrangers. Ils sont à l’origine notamment des phénomènes massifs d’accaparement des terres que subissent les paysans asiatiques. L’association étudie des alternatives aux accords et aux politiques d’investissement.

- la privatisation et le financiarisation des biens communs, Terre/eau/forêt…Intimement liée aux deux enjeux précédents. La question des biens communs est centrale en Asie où l’exploitation des ressources naturelles est la clé du modèle économique actuel.

Focus soutient la mise en œuvre de réformes agraire justes, la promotion de l’agro-écologie et la souveraineté alimentaire. L’organisation pilote des expériences dans la construction de systèmes alternatifs pour la production, la distribution et la consommation de biens essentiels, ...

Pour répondre à ces défis, Focus travaille à l’émergence d’alternatives, partant du constat que le niveau de développement des pays du sud ne pourra atteindre, avec les ressources disponibles sur notre planète, celui des pays occidentaux. L’organisation soutient le droit au développement mais interroge le type de développement promu et elle prône une redistribution juste et durable.

Nos projets

11 janvier 2019

Mexique : sur les routes de l’exil, une femme et deux hommes témoignent

Manolo, Octavio, et Malvina ont trouvé refuge à la Casa Mambré, un point d’accueil créé par les sœurs scalabriniennes au Mexique et soutenu (...)

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

S’informer

5 février 2019

Au Mexique, une maison d’accueil pour personnes migrantes victimes de violence

307 - DECEMBRE

La Casa Mambré, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permet aux migrants victimes de violences de souffler et de se projeter à nouveau (...)

5 février 2019

Comment les migrants maliens soutiennent le développement de leur pays d’origine

Représentant près d’un tiers de la population du Mali, la diaspora joue un rôle majeur dans le développement du pays. L’association GRDR, (...)

1er février 2019

Migrants en Méditerranée : Lettre ouverte aux Ministres de l’Intérieur et de la Justice sur les procédures de débarquement

Migrations : Adopter des procédures européennes de débarquement rapides et prévisibles Paris, jeudi 31 janvier 2019. Monsieur (...)