Publié le 07.03.2012 • Mis à jour le 03.07.2017

Le directeur de NAFSO, une ONG partenaire du CCFD-Terre Solidaire à Sri Lanka menacé

Paris, le 7 mars 2012

Herman Kumara est aujourd’hui en danger. Craignant d’être « tué ou enlevé », le directeur de NAFSO, une ONG partenaire du CCFD-Terre Solidaire à Sri Lanka, est contraint, depuis le 24 février, à la clandestinité.

Figure reconnue de la société civile sri lankaise, très critique vis-à-vis du gouvernement (lire l’article octobre 2011), ce défenseur acharné des droits de l’homme est accusé, à tort, d’être à l’origine des manifestations qui, mi février, ont suivi une hausse importante des prix du pétrole à Sri Lanka et se sont soldées par la mort d’un manifestant dans la ville de Chilaw, au nord de Colombo, la capitale.

Depuis, les avertissements, les menaces téléphoniques, les filatures dont il est victime, les interrogations auxquelles sont soumis ses voisins, ses collaborateurs, lui font redouter le pire. Dans une déposition envoyée le 28 février 2012, et restée jusqu’à présent lettre morte, Herman en appelait à la police sri lankaise pour assurer sa sécurité et protéger également « la vie de sa famille et celle des employés de son ONG ».
Le cas est loin d’être isolé. Depuis la fin de la guerre avec la guérilla tamoule, en mai 2009, les arrestations arbitraires, les disparitions sont devenues monnaie courante à Sri Lanka. Les principales victimes sont à compter parmi ceux qui osent élever la voix contre le gouvernement de Mahinda Rajapaksa. Journalistes, travailleurs sociaux, défenseurs des droits de l’homme, syndicalistes, étudiants, cinghalais et tamouls désormais réunis sous l’étiquette de « forces anti gouvernementales » et, à ce titre, intimidables et éliminables à merci semble-t-il. Ces exactions confirment la déliquescence, pour ne pas dire plus, de l’État de droit à Sri Lanka et la dérive du pays vers la dictature.

Patrick Chesnet

Lettre envoyée par le CCFD-Terre Solidaire à l’ambassade à Sri Lanka (pdf)

Nos projets

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

12 juillet 2017

Sri Lanka : appuyer les pêcheurs face à l’accaparement du littoral

Développer le pays. Si le mot d’ordre du gouvernement sri lankais parait louable, les bénéfices de cette politique restent trop souvent (...)

12 juillet 2017

Sri Lanka : aider les personnes déplacées par la guerre, en particulier les veuves

Après des années d’un long conflit meurtrier, l’association sri lankaise Nafso accompagne le retour des personnes déplacées par la guerre, (...)

S’informer

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)

12 juillet 2018

Que font les Etats membres de l’Union européenne à l’Onu pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

Ce 11 juillet 2018, un collectif de 36 organisations de la société civile (associations et syndicats) a interpellé les Etats membres de (...)