Un avenir sans faim

Publié le 10.03.2011 • Mis à jour le 15.09.2016

Aide et soutien psychologique auprès des orphelins de la guerre

"L’éducation, c’est l’avenir de la Bosnie-Herzégovine", cette association fondée par Jovan Divjak et partenaire du CCFD-Terre Solidaire, a pour principal objectif de prendre en charge les orphelins de la guerre : bourses scolaires, voyages de groupes et soutien matériel aux familles d’accueil.

Partenaire(s) :

Contexte :

La guerre qui a sévi en Bosnie-Herzégovine de 1992 à 1995 a profondément et durablement marqué le pays et ses habitants. Quinze ans après, la société ébranlée n’est toujours pas reconstruite : familles disloquées, déplacements forcés des populations, démembrement de la société par la politique de la purification ethnique...

A cela, s’ajoute la situation politique toujours instable, où les tensions et les provocations nationalistes sont constantes, et une situation économique catastrophique, où ne naissent que peu d’espoirs d’amélioration. Dans ce contexte, les jeunes et les enfants orphelins de la guerre (dont on estime le nombre à 25 000) sont la couche de la population la plus fragilisée. De plus, il n’y a pas de prise en charge clinique du syndrome post-traumatique.

Jovan Divjak, ancien militaire de l’armée bosniaque a créé cette association à la fin de la guerre.

L’objectif était avant tout de prendre en charge les orphelins de la guerre : bourses scolaires, voyages de groupes et soutien matériel aux familles d’accueil.

Jovan Divjak a été arrêté par les autorités autrichiennes dans la nuit du 3 mars 2011, pour en savoir plus et signer la pétition, cliquer ici

Objectifs :

Offrir aux enfants et aux jeunes Bosniens un soutien moral et psychologique, leur permettre de dépasser les traumatismes de la guerre et d’envisager le futur de manière plus positive, sensibiliser les autorités à l’avenir de la jeunesse.

Activités :

Ateliers mensuels de 15 personnes : écoute des jeunes, développement personnel et créatif, expression des angoisses, peurs... ateliers créatifs (théâtre, films, jeux, artisanat...), réunions de suivi et de bilan : mise en relation entre les psychologues et assistants sociaux avec les représentants de l’administration.

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

S’informer

30 mai 2017

Lettre ouverte d’associations et institutions à Monsieur le Président Emmanuel Macron

À l’occasion de la refonte de la Directive européenne Accueil qui sera votée en juin prochain, nous demandons à ce que, conformément à la (...)

1er février 2017

« Aidons les enfants à échapper à la traite »

FDM n°297

La traite d’enfants touche les jeunes Béninois les plus pauvres du pays. Face à ce phénomène, Sindo, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, met (...)

11 septembre 2015

Des ados sensibilisés aux parcours des migrants

Dans le cadre du partenariat Bouge ta Planète, le CCFD-Terre Solidaire s’est allié avec Okapi et Phosphore, deux titres du groupe Bayard, (...)